XV de France - Fickou : "On y croit dur comme fer"

XV de France - Fickou : "On y croit dur comme fer"©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 21 mars 2021 à 16h12

Dans la foulée de l'incroyable France - Galles de samedi (32-30), les Bleus n'ont évidemment plus qu'une idée en tête : enchaîner vendredi contre l'Ecosse pour s'adjuger le Tournoi. Gaël Fickou est revenu sur les deux matchs.



Pour Gaël Fickou, la réaction des Français après l'expulsion de Willemse, samedi à la 67eme minute du match face au Pays de Galles, est symbolique de cette équipe : "Quand on a pris le carton rouge, on savait que c'était un coup dur et que ça pouvait être pénalisant dans un match international. Mais au contraire, ça nous a remobilisés et fait aller de l'avant. Comme le dit très souvent Greg Aldritt, on ne lâche jamais rien et on n'est pas des tricheurs. On a comblé cette absence de la meilleure des façons. C'est toujours difficile de revenir à un de moins face à des Gallois qui veulent chercher le Grand Chelem, cette grande équipe qui domine le Tournoi depuis des années..."

"Un état d'esprit remarquable"

Les Bleus étaient alors menés de dix points, 20-30, et ont tout de même réussi à aller souffler la victoire dans les cinq dernières minutes, bénéficiant à leur tour des deux cartons jaunes successifs pour les Gallois à la 71eme puis à la 72eme minute. Ce qui a permis aux Tricolores, contre toute attente, de terminer en supériorité numérique.


"On est allés trois fois dans l'en-but, ça n'a pas payé mais on n'a jamais rien lâché, poursuit le centre du Stade Français en conférence de presse. Notre état d'esprit a été remarquable, il fallait sortir un gros match et les battre pour leur enlever ce Grand Chelem, tout en se donnant la possibilité d'aller chercher quelque chose la semaine prochaine. Ce sera complexe, mais on y croit dur comme fer." Le XV de France devait absolument s'imposer avec le bonus, ce qui a été réussi avec ces deux derniers essais d'Ollivon puis Dulin sur la dernière action - étant donné que les Gallois prenaient eux aussi un bonus, défensif. Désormais, les hommes de Fabien Galthié doivent s'imposer de plus de 20 points et avec un nouveau bonus offensif (quatre essais marqués) la semaine prochaine contre l'Ecosse pour gagner le Tournoi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.