Toulon : Azéma vient pour relancer une machine grippée, selon Lemaître

Toulon : Azéma vient pour relancer une machine grippée, selon Lemaître©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le vendredi 29 octobre 2021 à 16h15

Alors que Toulon a manqué son début de saison, Patrice Collazo a cédé sa place à Franck Azéma. Pour Bernard Lemaître, ce changement doit être un électrochoc pour les joueurs.

Bernard Lemaître n'était pas peu fier de son coup. Alors que Montpellier a échoué à faire signer Franck Azéma cet été, le président du club toulonnais a su appeler l'ancien entraîneur clermontois au chevet d'un RCT en très grande difficulté depuis le début de la saison. « C'est un entraîneur de grande qualité, et un homme de grande qualité, ce qui est aussi important, a confié le patron du club varois en conférence de presse ce vendredi. Voici les raisons pour lesquelles nous allons travailler ensemble. » Bernard Lemaître n'a pas pu échapper au sujet du départ de Patrice Collazo, mettant en avant le fait que malgré « un super projet à long terme » et « un effectif de grande qualité, à la fois technique et physique », des « grains de sable » sont venus « gripper la machine dans un certain nombre de domaines ». Le résultat a été une crise de résultats criante, avec seulement deux victoires en huit journées.

Lemaître a fait le bilan de l'échec de Collazo

Le président du RCT a alors pointé du doigt les carences de son équipe sous la férule de l'ancien talonneur. « Le leadership, l'unité de l'équipe dans des moments difficiles d'un match, a ajouté Bernard Lemaître. Peut-être aussi les valeurs de combat qui sont une constante dans le club depuis toujours, une marque de fabrique à Toulon. Se décline de tout cela la qualité de jeu. C'est ça qui fait la différence entre une équipe qui gagne et une qui gagne insuffisamment. » Mais le successeur de Mourad Boudjellal a également mis ses joueurs face à leurs responsabilités. « J'ai clairement indiqué que la qualité du fruit dépendait du ver qu'il y a ou non à l'intérieur, a déclaré Bernard Lemaître. Puis nous avons fait le bilan, que j'ai partagé avec Patrice. Et on ne peut rien construire à long terme si on n'atteint pas les objectifs à court et moyen terme qui sont de gagner. »

Lemaître : « Tout ceci est une querelle inutile »

Un bilan qui a permis de constater que Patrice Collazo était « 'embuté' contre quelque chose qu'il ne pouvait plus maîtriser comme il le voulait ». Une conférence de presse durant laquelle la sortie médiatique de Clermont, qui s'est ému de la signature de Franck Azéma à Toulon alors que l'ASM considère qu'il n'est pas libre de tout engagement, a été abordée. Un sujet que Bernard Lemaître a balayé d'un revers de la main. « Il est évident que nous ne pouvions pas envisager de travailler avec Franck s'il n'était pas libre juridiquement de son club de Clermont. J'ai une pièce qui témoigne qu'il est totalement libre a affirmé le patron du RCT. Tout ceci est une querelle inutile, de second ordre. » Pour Franck Azéma, arriver dans un club en cours de saison est une nouveauté mais Bernard Lemaître a assuré que cela ne posera pas de problème. « Ce que Franck demandera, ce sera obtenu », a-t-il affirmé. Mais ce que les supporters du RCT vont demander, ce sont des résultats et c'est là-dessus que le nouveau staff sera jugé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.