Top 14 (J5) : Oyonnax s'impose face à La Rochelle

Top 14 (J5) : Oyonnax s'impose face à La Rochelle©Panoramic, Media365

Mathieu Warnier, Media365, publié le samedi 04 novembre 2023 à 16h49

Oyonnax a profité de la réception de La Rochelle en ouverture de la 5eme journée du Top 14 pour l'emporter (19-17) et mettre fin à sa série de trois défaites de rang en championnat.



Ronan O'Gara va finir par espérer le retour rapide de ses internationaux. En déplacement à Oyonnax ce samedi en ouverture de la 5eme journée du Top 14, le double vainqueur de la Champions Cup a confirmé ses difficultés de début de saison en concédant une quatrième défaite en championnat. Sur la pelouse synthétique et arrosée par la pluie du Stade Charles-Mathon, les Maritimes ont été loin de leurs ambitions face à une équipe du Haut-Bugey en quête de confiance après une série de trois revers de suite. Titularisé à l'ouverture pour cette rencontre, Hugo Miotti n'a eu besoin que de deux minutes pour faire apprécier sa précision au pied, ouvrant le score sur une pénalité face aux perches. C'est peu avant le quart d'heure de jeu qu'Oyonnax a fait un peu plus mal à La Rochelle. Sur une sortie de mêlée, la percée de Justin Bouraux a créé une brèche dans le rideau défensif charentais. A l'aile, Darren Sweetnam a pu être servi sur un plateau pour aplatir le premier essai de la rencontre, transformé par Hugo Miotti.

Miotti a mis Oyonnax à l'abri

Dans la foulée, le numéro 10 des Oyomen a ajouté trois points de plus pour donner treize longueurs d'avance à sa formation avant même la 20eme minute. La seule réplique des hommes de Ronan O'Gara a été une pénalité passée par Teddy Iribaren à un quart d'heure de la pause. La frustration du banc rochelais a pris pour cible le jeune talonneur Sacha Idoumi, qui a cédé sa place à Quentin Lespiaucq avant la demi-heure de jeu. Opportuniste, Hugo Miotti a tenté un drop juste après ce remplacement mais sans passer le ballon entre les perches. C'est donc avec dix points d'avance qu'Oyonnax a rejoint ses vestiaires. L'entame du deuxième acte a tout d'abord vu les deux équipes se neutraliser avant que les bancs ne commencent à s'ouvrir pour lancer du sang frais. C'est toutefois le club du Haut-Bugey qui a continué à avoir l'initiative, avec Hugo Miotti qui a passé deux pénalités en l'espace de cinq minutes pour donner un peu plus de tranquillité à ses coéquipiers. Une avance de seize unités qui n'a pas été de trop.

La Rochelle arrache le bonus défensif

En effet, c'est La Rochelle qui, avec l'énergie du désespoir, a terminé fort cette rencontre. Peu après l'heure de jeu, le choix de jouer à la main une pénalité à cinq mètres de la ligne a été payant pour les Maritimes. Le ballon porté qui s'est alors mis en place a pu avancer et permettre à Joel Sclavi d'aplatir l'essai de l'espoir pour son équipe, transformé par Hugo Reus. La fin de match a vu les Rochelais prendre l'initiative pour aller chercher au moins le point de bonus défensif mais se montrer trop imprécis pour espérer mieux. Mais, à force d'insister sur la dernière action, les finalistes de la saison passée ont fini par avoir gain de cause. Quatre minutes après la sirène, malgré les barbelés mis en place par Oyonnax, Thierry Paiva a fini par forcer le passage pour aplatir l'essai du bonus défensif pour La Rochelle, la transformation d'Hugo Reus faisant échouer les Maritimes à seulement deux longueurs (19-17). Grâce à cette deuxième victoire, Oyonnax double au classement La Rochelle, qui flirte désormais avec la zone rouge.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.