Pro D2 (J30) : Provence termine en tête, Brive barragiste, Rouen descend

A lire aussi

Aurélien Canot, Media365, publié le vendredi 17 mai 2024 à 23h42

A l'issue d'une ultime soirée de folie en Pro D2, Provence Rugby, large vainqueur de Grenoble, termine à la première place devant Vannes. Béziers et le FCG recevront respectivement Brive, qui a arraché sa place à la dernière seconde, et Dax lors des barrages, tandis que Montauban, avant-dernier, en disputera un pour ne pas descendre. Rouen est officiellement relégué.

Provence Rugby devant Vannes, Béziers, Grenoble, Dax et Brive. Le classement de Pro D2 semblait figé avant cette 30eme et dernière journée qui s'est déroulée vendredi soir. Et en effet, il n'a pas bougé. Large vainqueur des Grenoblois sur sa pelouse (44-20) grâce notamment à quatre essais marqués en seconde mi-temps, le leader, qui reste sur quatre victoires et reste invaincu devant son public du stade Maurice-David, conserve sa première place et termine en tête de la saison régulière devant Vannes. Les Bretons, en déplacement à Agen, ont subi leur deuxième défaite de rang (27-22). Ils conservent néanmoins la deuxième place, tandis que Béziers et le FCG, malgré la défaite en Provence, recevront bien lors des barrages. Comme les Isérois, les Biterrois ont pourtant terminé eux aussi l'exercice sur un revers peu flatteur, sur la pelouse de Soyaux Angoulême (30-16). Si Brive, qui l'a néanmoins emporté sur un score fleuve face à Biarritz (34-10), n'avait plus rien à espérer, ce n'était pas le cas de Dax, qui pouvait grimper sur le podium in extremis.

Rouen descend, Montauban en sursis

A condition déjà de poursuivre sur sa dynamique du moment (trois victoires consécutives) en s'imposant à Nevers, 7eme du classement. Malheureusement pour les Landais, ils ont rechuté face aux Nivernais (35-23) et doivent donc se contenter de la 6eme place qui leur permettra néanmoins de disputer les barrages, mais sur pelouse adverse (Béziers recevra Brive, Grenoble accueillera Dax). A noter que Nevers, qui aurait eu le dernier mot en cas d'égalité à trois, meurt à une longueur des Brivistes uniquement. Plus fou encore : les Brivistes ont conservé leur sixième place grâce à un essai du bonus offensif inscrit à la toute dernière seconde (par Latierro) sur la pelouse de Biarrotz alors que Nevers pensait avoir arraché son billet en trouvant la faille sept minutes après la sirène contre Dax. Pour ce qui est de la lutte pour le maintien, elle s'est comme prévu avéré fatale à Rouen, battu une dernière fois (20eme défaite cette saison) à Mont-de-Marsan (38-31). Les Normands sont officiellement relégués. Montauban, qui termine deux points derrière Biarritz, sauvé, ne l'est pas encore. En revanche, un barrage capital attend les Montalbanais, battus vendredi à Aurillac (27-22), face au finaliste vaincu de Nationale (Nice ou Narbonne).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.