Béziers : Les joueurs auraient saccagé leur hôtel à Vannes

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 11 juin 2024 à 14h21

Les suites de Vannes - Béziers ont visiblement été un peu trop intenses pour les visiteurs, au sortir de leur défaite.

Les joueurs de Béziers ont un peu trop évacué la déception il y a une dizaine de jours, dans la nuit suivant leur défaite à Vannes en demi-finales de Pro D2 (27-21). Selon les informations relayées par Ouest-France, cinq ou six joueurs héraultais ont détruit l'entrée de leur hôtel morbihannais, dont ils avaient oublié le digicode alors qu'ils revenaient de boîte de nuit (à Vannes). Ils auraient ensuite continué à boire au bar de l'établissement.

"On cherche à savoir ce qu'il s'est exactement passé"

"Il a aussi été question de dégradations, dont des verres brisés et du mobilier dégradé dans une chambre", poursuit un dirigeant du club biterrois, où on assure "chercher à savoir ce qu'il s'est exactement passé pour prendre des mesures disciplinaires en interne" : "Un joueur a été identifié et convoqué." Des plaintes ont été déposées pour dégradation, mais aussi menaces de mort, la gérante de l'hôtel ayant dû subir huit jours d'ITT (incapacité totale de travail).

La semaine dernière, alors que l'affaire n'était pas encore sortie dans la presse, le président Jean-Michel Vidal regrettait surtout quelques décisions arbitrales contestables (pour Midi libre) : "On dirait que ça embête quand nous marquons des essais. J'ai un sentiment mitigé. Il y a eu quatre appels vidéo contre nous. A la fin, il y a un en-avant volontaire de l'ailier de Vannes. Si la faute est sifflée, ça peut nous donner une balle de match dans la zone de marque. Mais cette fois, l'arbitre vidéo n'est pas intervenu..." L'effectif a entamé un mois de vacances, mais il ne sera sans doute pas aussi serein pour tous ses membres.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.