Champions Cup (J2) : La Rochelle, Lyon et Toulouse l'emportent par forfait

Champions Cup (J2) : La Rochelle, Lyon et Toulouse l'emportent par forfait©Media365

Guillaume MARION, publié le vendredi 18 décembre 2020 à 19h20

Suite aux reports de trois rencontres, à savoir Glasgow Warriors - Lyon, La Rochelle - Bath et Toulouse - Exeter, comptant pour la 2eme journée de Champions Cup à cause de cas de coronavirus, l'EPCR a donné match gagné aux clubs français.

Sans jouer, La Rochelle, Lyon et Toulouse font le plein. Alors que les trois clubs français devaient affronter respectivement Bath, les Glasgow Warriors et Exeter lors de la 2eme journée de Champions Cup, les rencontres ont été reportées un peu plus tôt cette semaine à cause de cas positifs au coronavirus au sein des effectifs de leurs adversaires du week-end. Suite à cette situation délicate, l'EPCR a finalement tranché. En effet, l'organe qui gère la coupe d'Europe a publié ce vendredi soir un communiqué pour confirmer les victoires par forfait des Maritimes, des Rhodaniens et des Haut-Garonnais, qui s'imposent donc sans jouer avec le bonus 28-0. En revanche, pas de nouvelle concernant le match entre les Scarlets et Toulon, annulé quelques heures avant le coup d'envoi, initialement prévu ce vendredi soir (18h30). Au classement, La Rochelle prend donc provisoirement la tête du groupe A avec 9 points, tandis que Lyon et Toulouse sont, eux, premiers du groupe B avec 10 unités.


« Des décisions pour faciliter l'achèvement de la Champions Cup »

Une belle opération comptable malgré tout pour les trois équipes en vue de la qualification pour les quarts de finale de la Champions Cup, alors qu'Exeter, le concurrent le plus redoutable des trois formations battues, va devoir s'employer pour espérer voir le prochain tour. « Composée de Vincent Gaillard, Directeur général de l'EPCR, d'Andrea Rinaldo, membre du comité directeur de l'EPCR, et de Liam McTiernan,  Responsable Gouvernance et Réglementation de l'EPCR, la Commission a étudié aujourd'hui (vendredi 18 décembre) les faits concernant les matchs annulés. (...) L'EPCR tient à préciser que la faute n'a pas été considérée comme un facteur lors des délibérations, et que les décisions de la commission ont été prises dans l'optique de faciliter l'achèvement de cette saison de Champions Cup dans des circonstances sans précédent », peut-on notamment lire dans le communiqué de l'EPCR.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.