Champions Cup (Demi-finales) : Dominé par Exeter, Toulouse ne jouera pas la finale

Champions Cup (Demi-finales) : Dominé par Exeter, Toulouse ne jouera pas la finale©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 26 septembre 2020 à 18h21

Au terme d'un match longtemps indécis, Exeter a su placer une accélération décisive après l'heure de jeu pour dominer Toulouse (28-18) et rejoindre le Racing 92 en finale de la Champions Cup.



Toulouse n'est pas parvenu à réaliser l'exploit. Invaincus depuis plus d'un an sur leur pelouse de Sandy Park, les joueurs d'Exeter n'ont pas fait mentir leur habitude face à une valeureuse mais trop souvent imprécise équipe toulousaine. Ce sont pourtant les hommes d'Ugo Mola qui ont pris cette demi-finale par le bon bout avec une offensive au long cours menée par Antoine Dupont qui n'a pas pu être conclue, l'avantage n'ayant pas profité. Thomas Ramos a profité de l'occasion pour ouvrir le score après seulement cinq minutes de jeu, doublant la mise moins de dix minutes plus tard. Entre deux équipes maladroites avec le ballon, ce sont les Toulousains qui ont eu plus de maîtrise mais la sortie sur blessure de Rory Arnold à la 23eme minute a été un coup dur sur toute la longueur du match. Dans les minutes qui ont suivi ce changement, le sens du match a évolué et les Chiefs ont pu mettre leur jeu en place. Le résultat ne s'est pas fait attendre car, peu après la demi-heure de jeu, Harry Williams a su enfoncer la ligne défensive toulousaine après plusieurs temps de jeu. Il n'en fallait pas moins pour titiller Cheslin Kolbe.

Toulouse n'a pas su saisir ses opportunités

L'ailier sud-africain, trois minutes après cet essai, a réalisé un véritable numéro sur son côté droit avant de combiner avec Sofiane Guitoune. Oublié par la défense d'Exeter à l'opposé, Alban Placines, entré en jeu à la place de Rory Arnold a pu aplatir sans trop d'efforts et remettre le Stade Toulousain devant au tableau d'affichage. Mais ce sont bien les Chiefs qui ont rallié leur vestiaire avec l'avantage au score. Dans cette fin de première période débridée, Joe Simmonds a appliqué la même recette qu'Harry Williams pour aplatir le deuxième essai de son équipe. A force d'insister sur la défense toulousaine, l'attaque d'Exeter a eu le dernier mot pour un avantage de seulement trois points après 40 minutes de jeu. Cinq minutes après la reprise, Thomas Ramos a manqué l'occasion de remettre les deux équipes à égalité, un échec qui a sans doute été le dernier tournant du match car, ensuite, les joueurs d'Ugo Mola ont pris le bouillon. Malgré toute leur bravoure à l'heure de jeu, les Toulousains n'ont pas pu stopper Harry Williams.

Exeter a su mettre fin à tout espoir toulousain

A la suite d'une touche, l'attaque d'Exeter n'a cessé de provoquer la défense du club de Haute-Garonne, multipliant les temps de jeu et, en fin de compte, le pilier anglais a pu aplatir. Dans la foulée, sur un contre initié par Romain Ntamack, Matthis Lebel et Pita Ahki, Antoine Dupont apporte un relais et permet à Sofiane Guitoune de combiner avec Alban Placines mais ce dernier est repris à un mètre de la ligne. A dix minutes du terme, Joe Simmonds a mis fin aux espoirs toulousains après une bonne accélération de Tom O'Flaherty qui a ouvert des brèches dans la défense du club tricolore. Avec le besoin de marquer trois fois en dix minutes, les joueurs d'Ugo Mola se sont lancés à l'abordage mais n'ont pu trouver la faille qu'à une seule reprise avec Matthis Lebel qui a bonifié une action lancée par Romain Ntamack et une passe de Pita Ahki. Le mal était déjà fait et Toulouse s'incline de dix points (28-18). Déjà dominateurs en Angleterre, les Exeter Chiefs ont l'occasion de mettre l'Europe à leurs pieds mais le Racing 92 les attend de pied ferme en finale le 17 octobre prochain.

CHAMPIONS CUP / DEMI-FINALES
Samedi 26 septembre 2020
Racing 92 (5) - Saracens (8) : 19-15
Exeter Chiefs (2) - Toulouse (3) : 28-18

FINALE
Samedi 17 octobre 2020 (lieu et horaire à confirmer)
Exeter Chiefs (2) - Racing 92 (5)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.