Coupe du monde 2022 (F) - XV de France : Trois changements pour affronter la Nouvelle-Zélande

Coupe du monde 2022 (F) - XV de France : Trois changements pour affronter la Nouvelle-Zélande©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365, publié le mercredi 02 novembre 2022 à 10h15

Pour défier la Nouvelle-Zélande en demi-finale de la Coupe du monde 2022, le XV de France pourra notamment compter sur le retour de Romane Ménager, absente lors des deux derniers matchs.



Thomas Darracq et son staff ont fait le choix de la continuité. En effet, après la belle victoire des Bleues en quart de finale de la Coupe du monde 2022 contre l'Italie (39-3), la composition du XV de France est presque inchangée face à la Nouvelle-Zélande. Pour défier les Black Fearns en demi-finale de "leur" Mondial à l'Eden Park d'Auckland ce samedi (7h30), l'encadrement tricolore n'a procédé qu'à trois changements par rapport aux 23 joueuses présentes sur la feuille de match contre les Transalpines. Victime d'une commotion contre l'Angleterre le 15 octobre dernier et donc absente contre les Fidji et l'Italie depuis, Romane Ménager va faire son grand retour en cette fin de tournoi. Au repos depuis son choc à la tête, la joueuse de Montpellier sera alignée au poste de 3eme ligne centre, ce qui va décaler Charlotte Escudero en tant que 3eme ligne aile et Marjorie Mayans, titulaire en quart de finale, sur le banc. De ce fait, la Grenobloise Emeline Gros sort du groupe, tandis que Célia Domain prend la place de Laure Touyé chez les remplaçantes.

Darracq en quête de la bonne alchimie

Pour le reste, c'est du classique par rapport à ce qui a été vu samedi dernier à Whangarei. Dans le pack, on retrouvera notamment la capitaine Gaëlle Hermet, ainsi que le duo Madoussou Fall - Céline Ferer en 2eme ligne, avec Annaëlle Deshayes, Agathe Sochat et Clara Joyeux devant. En charnière, Pauline Bourdon et Caroline Drouin animeront l'attaque des Bleues, tandis que Marine Ménager, Gabrielle Vernier, Maëlle Filipon, Joanna Grisez et Emilie Boulard tenteront de mettre à mal par leur vitesse la défense des Black Fearns. « La composition s'adapte à l'adversaire, par rapport à ce que l'on a observé du jeu néo-zélandais, ainsi que les joueuses performantes du moment. C'est une alchimie entre performance et l'équilibre du groupe. Cette équipe néo-zélandaise n'a, à mon sens, pas encore rencontré un niveau d'opposition que ce groupe est capable de lui opposer », a notamment expliqué Darracq, en conférence de presse, après avoir dévoilé son groupe pour cette demi-finale de Coupe du monde.



La composition du XV de France face à la Nouvelle-Zélande :

Boulard - Grisez, Filopon, Vernier, M. Ménager - (o) Drouin, (m) Bourdon - Escudero, R. Ménager, Hermet (cap.) - Fall, Ferer - Joyeux, Sochat, Deshaye

Les remplaçantes : Domain, Lindelauf, Khalfaoui, N'Diaye, Mayans, Chambon, Queyroi, Jacquet

Vos réactions doivent respecter nos CGU.