US Open (F) : Boutier en quête de confiance plus que d'un deuxième Majeur

Mathieu Warnier, Media365 : publié le jeudi 30 mai 2024 à 21h20

Sacrée lors de l'Evian Championship l'an passé, Céline Boutier aborde l'US Open avec la volonté de faire oublier sa contre-performance du Chevron Championship et de réussir sur un parcours qui ne l'a pas toujours épargnée.

Céline Boutier compte bien jouer sa carte. La numéro 3 mondiale est attendue ce jeudi sur le parcours du Lancaster Country Club, en Pennsylvanie, pour y participer à l'édition 2024 de l'US Open. Entrée dans le club des joueuses sacrées en Majeur lors de l'Evian Championship l'an passé, la native de Clamart sera l'une des quatre Tricolores au rendez-vous avec Agathe Laisné, Pauline Roussin-Bouchard et Adela Cernosek, qui évolue au niveau universitaire aux Etats-Unis avec le statut amateur. Un deuxième tournoi du Grand Chelem sur lequel Céline Boutier voudra faire oublier le cut manqué sur le Chevron Championship en avril dernier et un début de saison loin de ses attentes. « Cela n'a pas été un début de saison idéal. Je n'ai pas réussi à trouver mon jeu jusqu'à présent, a-t-elle confié dans un entretien accordé au site spécialisé Golf Planète. Parfois, je n'ai pas été loin mais j'ai eu du mal à maitriser au même moment tous les secteurs de mon jeu. Au niveau performance, ce n'est pas ce que j'espérais. C'est donc une déception. » Néanmoins, assurant que « la saison est encore longue », la Française compte redresser la barre dès ce week-end sur un parcours dont elle a chassé les souvenirs de sa mémoire, elle qui avait disputé son premier US Open à Lancaster en 2015.

Boutier : « L'US Open est clairement à part »

« Je n'ai aucun souvenir de ce parcours, a-t-elle affirmé avec le sourire aux lèvres. Je me souviens du premier US Open, à Pinehurst mais de celui-là... C'est certainement parce que j'avais mal joué. Je l'ai effacé de ma mémoire. » Il faut dire qu'avec des cartes à six puis trois coups au-dessus du par, la performance était à oublier. Pour le huitième US Open de sa carrière, Céline Boutier espère tirer le maximum de conditions annoncées comme parfaites pour aller chercher un deuxième Majeur dans sa carrière. « Aux Etats-Unis, c'est le tournoi Majeur qu'on veut gagner. Maintenant, en tant que Française, je place Evian avant, a-t-elle affirmé. Et une Britannique placerait très certainement le British devant tous les autres. Mais comme je le disais, l'US Open est clairement à part des quatre autres Majeurs de la saison. » Au-delà de jouer la victoire, Céline Boutier aura à cœur de se remettre sur le droit chemin, elle qui a pris la 13eme place sur le JM Eagle LA Championship, lors d'un tournoi sur lequel sa meilleure performance reste un cinquième place en 2019 après un dernier tour manqué. « Le résultat final a été très difficile à encaisser. Ce fut une édition évidemment un peu spéciale pour moi car j'ai eu l'opportunité de gagner un Majeur, s'est-elle remémoré. C'était la première fois. J'ai beaucoup appris cette semaine-là même si ce fut aussi très douloureux. Cela a été une semaine très importante dans ma carrière de golfeuse professionnelle. » Après ce rendez-vous, la perspective de participer au tournoi olympique de Paris 2024 se rapprochera pour Céline Boutier, qui compte bien briller à nouveau devant son public.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.