Pentathlon moderne : Les poursuites contre Schleu abandonnées

Pentathlon moderne : Les poursuites contre Schleu abandonnées©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 11 janvier 2022 à 13h16

Alors qu'elle avait maltraité son cheval lors de l'épreuve du saut d'obstacles du pentathlon moderne aux Jeux olympiques de Tokyo, Annika Schleu a vu les poursuites judiciaires contre elle abandonnées en Allemagne.



L'affaire avait fait grand bruit. Alors qu'elle était bien partie pour remporter la médaille d'or du pentathlon moderne aux Jeux olympiques de Tokyo, l'Allemande Annika Schleu avait maltraité son cheval, Saint Boy, qui refusait de franchir les obstacles et à qui elle avait infligé, en pleurs, des coups de cravache et d'éperons, alors que sa coach, Kim Raisner, avait été exclue des JO pour avoir également frappé l'animal. Finalement 31e du classement final, Schleu n'avait pas été sanctionnée par l'Union internationale de pentathlon moderne (UIPM), mais elle était poursuivie par la justice allemande pour "violations présumées de la loi sur la protection des animaux" et son entraîneure pour "cruauté envers les animaux ou aide à la cruauté envers les animaux".

"Pas un aveu de culpabilité"

Des poursuites abandonnées par le parquet de Potsdam, ont révélé mardi leurs avocats. Schleu va verser 500 euros à une association à but non lucratif. Ce qui "ne représente pas un aveu de culpabilité de Madame Schleu, ni une reconnaissance de culpabilité par la justice", ont précisé ses avocats, expliquant que l'enquête a été clôturée "pour des raisons purement procédurales". Les représentants de Raisner ont eux annoncé que la procédure visant Raisner était également close, et qu'elle devrait aussi verser une somme du même ordre à une association. Une affaire qui a relancé le débat sur le bien-être des animaux, avant d'entraîner la suppression pure et simple de l'équitation, après les JO de Paris en 2024, du programme olympique du pentathlon moderne. Et on ne sait pas encore par quelle épreuve elle sera remplacée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.