JO de Tokyo 2020 : Le départ de la flamme à huis clos, les spectateurs étrangers interdits pendant les Jeux ?

JO de Tokyo 2020 : Le départ de la flamme à huis clos, les spectateurs étrangers interdits pendant les Jeux ?©Media365

Aurélien CANOT, publié le mardi 09 mars 2021 à 10h28

Le départ de la flamme olympique des Jeux de Tokyo 2020, programmé le 25 mars prochain à Fukushima, se déroulera à huis clos. En revanche, le public pourra assister au relais, mais à certaines conditions uniquement. Pendant l'événement, les spectateurs étrangers pourraient par ailleurs être interdits.


Le départ de la flamme olympique sans public, mais pas le relais. Le quotidien japonais Yomiuri a annoncé mardi que le départ de la flamme olympique des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 reportés en 2021 (23 juillet au 8 août prochain) en raison de la pandémie de Covid-19 se déroulerait à huis clos afin d'éviter des attroupements. A l'origine, il était prévu que 3 000 personnes assistent à l'événement, néanmoins maintenu à la date initialement prévue, à savoir le jeudi 25 mars. Finalement, la cérémonie auteur du départ de la flamme se tiendra sans public. Cela ne sera pas le cas du relais de cette même flamme en revanche. Toujours selon le journal en question, les Japonais pourront en effet voir passer la flamme sur son parcours. Toutefois, les règles seront très strictes pour le public qui souhaiterait assister à ce relais. Les acclamations seront ainsi interdites et il sera bien évidemment obligatoire de porter le masque.

Les spectateurs étrangers interdits pendant les Jeux ?

A noter également qu'il ne sera possible de se rendre que sur certains points du parcours, et qu'il sera impératif de réserver en amont pour pouvoir être présent sur les points en question. De la même façon, les informations concernant les porteurs de la flamme ne seront communiquées qu'au tout dernier moment, toujours dans ce sens d'éviter des attroupements. Par ailleurs, certains tronçons du parcours du relais devraient être supprimés afin là encore de ne pas courir le risque de transmettre le virus. Mais l'organisation pourrait aller encore plus loin, en ce qui concerne cette fois l'événement en lui-même, cet été. Serait ainsi à l'étude pour les Jeux de Tokyo d'interdire les spectateurs étrangers de se rendre au Japon pour suivre ces JO. L'organisation aurait déjà décidé que cela sera le cas, à en croire la presse locale, précisant que l'officialisation tombera à la fin du mois. Enfin, en avril, le CIO devrait annoncer la jauge maximale qui sera autorisée dans les stades.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.