JO 2020 : Un premier guide pratique de lutte contre le coronavirus publié

JO 2020 : Un premier guide pratique de lutte contre le coronavirus publié©Media365

Joana Guerra Mota, publié le mercredi 03 février 2021 à 14h30

A environ six mois des épreuves, les organisateurs des Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyi ont publié un premier guide pratiques regroupant les mesures mises en place pour lutter contre le coronavirus.

Le plus gros problème qui touche les JO 2020 de Tokyo est la crise sanitaire et tout ce qu'elle engendre. Pour essayer d'organiser au mieux les Jeux, les différents comités organisateurs et internationaux vont publier plusieurs « playbooks » à destination de différentes catégories de personnes. À savoir, les athlètes, les journalistes, ou encore le personnel de production télé par exemple. Comme la crise évolue, ces guides pratique seront réactualisés aux mois d'avril et de juin. Le premier de ces guides à été publié ce mercredi et il s'adresse aux différentes fédérations. Dans ces manuels, les athlètes peuvent notamment trouver « les mesures s'appliquant dès quatorze jours avant l'arrivée au Japon, puis les tests à effectuer avant le départ et à l'arrivée dans le pays, et l'utilisation d'applications pour smartphones pour les rapports de santé et le traçage des contacts pendant la durée des Jeux ».


Des règles strictes

Pour garantir la sécurité et la santé des participants, du personnel et évidemment des Japonais, Tokyo 2020 a mis en place des règles strictes que tout le monde devra respecter sur place. Ainsi, dans ce manuel pour les fédérations, ces dernières apprennent qu'elles doivent arriver deux semaines avant le début des Jeux, que le personnel doit évidemment passés par plusieurs tests PCR, et chaque personne va devoir organiser un plan d'activité de ce qu'elle a prévu de faire sur place, ainsi que les autres personnes qu'elle compte côtoyer. Toujours par mesure de sécurité, il est interdit de faire du tourisme ou de se rendre dans les restaurants. Les personnes sur place n'auront  le droit que de se rendre dans les lieux autorisés par les comités. Concernant la présence de spectateurs, le directeur des Jeux Olympiques au CIO, Christophe Dubi, a affirmé qu'aucune décision n'avait été prise pour le moment. Notamment concernant la présence de spectateurs étrangers sur place.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.