Equitation - Complet : Une volonté de Fer

Equitation - Complet : Une volonté de Fer©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 05 avril 2021 à 18h03

Les Jeux Olympiques, désormais attendus dans moins de trois mois, verront-ils une médaille pour la France en concours complet ? C'est le rêve de Gwendolen Fer, qui doit déjà se qualifier pour Tokyo avant d'espérer le Graal.



A 35 ans, la Toulousaine Gwendolen Fer espère représenter la France aux Jeux Olympiques en concours complet. Mieux que ça, elle vise même une médaille, ce qui serait une première sur la discipline pour une cavalière tricolore. Le concours complet est une sorte de triathlon de l'équitation : d'abord du dressage, puis du cross (véritable pivot central de l'épreuve) et enfin un parcours de saut qui détermine donc le classement final. "On demande à un même cheval des figures de dressage, puis du galop et des obstacles en plein air. Ce sont donc des animaux très complets, c'est le cas de le dire." Fer, seulement présélectionnée pour Rio 2016, est devenue en 2017 la première Française de l'histoire à remporter un CCI*****, une des épreuves du Grand Chelem de la discipline.

Dirigeante de sa propre écurie, celle-ci comporte 45 chevaux dont une vingtaine destinés à la compétition. Et surtout "Roro", celui qui l'accompagnera à Tokyo en cas de qualification : "C'est aussi le chef de l'écurie, reprend sa patronne. Il est jaloux. Dès qu'on donne une carotte à un autre, il montre qu'il en veut une aussi. C'est un vrai cheval de concours, il est un peu nonchalant à la maison, mais c'est un lion en compétition. Comme dans tout couple, il y a des moments de tension où on n'est pas d'accord. Parfois on n'est pas contents, et on se le dit." Brice Grugeon, son entraîneur de saut, croit à la breloque dur comme fer : "Elle a déjà réussi de grosses performances, et on connaît son mental. Ses hauteurs en cross, je ne les ferais pas... C'est assez impressionnant. Elle est là et bien là."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.