Cyclisme - Gaudu : " Je n'étais pas très très bien "

Cyclisme - Gaudu : " Je n'étais pas très très bien "©Media365

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le samedi 24 juillet 2021 à 11h44

Franchissant la ligne d'arrivée à la 7eme place ce samedi, David Gaudu ne regrette rien. Il n'avait tout simplement pas les jambes pour rivaliser avec les meilleurs et donc décrocher une médaille.


Plus en jambe dans le final et plus entreprenant également, Richard Carapaz s'est adjugé le titre olympique de cyclisme sur route, à l'occasion de la course en ligne. Parti seul à six kilomètres de l'arrivée, l'Equatorien a faussé compagnie à Brandon McNulty avant de résister au retour du groupe des favoris, relégué à un peu plus d'une minute, pour franchir en solitaire la ligne d'arrivée. Positionné dans le wagon des "grands", David Gaudu a joué le sprint pour une des deux dernières médailles finalement attribuées à Wout van Aert pour l'argent et Tadej Pogacar pour le bronze.

"J'ai essayé de faire la meilleure course possible"

"C'était une course assez folle dans le final. Je n'étais pas forcément très très bien dans la montée, mais je n'ai pas lâché mentalement. Je n'ai pas de médaille, c'est comme ça, c'est dommage et on aura essayé. Il n'y a pas de regrets à avoir. J'étais bien sorti du Tour et j'ai essayé de faire la meilleure course possible" reconnaissait le coureur de la Groupama FDJ. "On a couru comme dans le plan établi, il fallait sur le final se placer après c'est les jambes qui ont parlé" a également admis par la suite le récent 11eme du Tour de France.

"Guillaume n'avait pas les jambes qu'il voulait"

Aucune amertume non plus chez son sélectionneur, Thomas Voeckler. "David n'avait pas les jambes qu'il voulait. Je suis fier de David et de toutes les troupes qui ont couru à la perfection, je n'ai aucun regret" confessait au micro de France Télévisions l'ex-champion de France 2004 et 2010. L'ensemble du clan tricolore semble d'accord pour reconnaître la supériorité des coureurs ayant achevé cette course en ligne aux places d'honneur. Dans la continuité de leur excellent Tour de France, achevé seulement six jours plus tôt sur les Champs-Elysées, Tadej Pogacar et Wout van Aert ont nettement dominé le sprint du groupe des favoris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.