PSG : Prandi prolonge jusqu'en 2026

PSG : Prandi prolonge jusqu'en 2026©Panoramic, Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365, publié le mercredi 16 novembre 2022 à 15h40

Ce mercredi, via son compte Twitter officiel, le club du PSG Handball a officialisé la prolongation, jusqu'en 2026, d'Elohim Prandi.



Elohim Prandi joue la continuité. Ce mercredi, via son compte Twitter officiel, son club du PSG Handball a officialisé sa prolongation de contrat jusqu'à la fin du mois de juin 2026. Alors que son contrat actuel se terminait à la fin du mois de juin prochain, soit à l'issue de cet exercice actuellement en cours. L'arrière gauche international français, aujourd'hui âgé de 24 ans et qui compte déjà un total de dix sélections à son actif, est certainement récompensé de son très beau début de saison, lui qui tourne, en moyenne, à un total de plus de six buts par rencontre disputée, que ce soit en championnat mais également en Ligue des Champions. Un bon début de saison qui lui a permis de faire partie des 35 présélectionnés pour le Mondial 2023.



Victime d'une attaque au couteau la saison dernière

Dans le même communiqué officialisant cette nouvelle, le principal intéressé, arrivé au sein de ce club lors de l'année 2020, en provenance de celui de Nîmes, a partagé sa joie : « Cette prolongation va ouvrir un nouveau chapitre important de ma carrière. Je suis venu à Paris pour grandir et je suis convaincu que je vais y poursuivre ma progression. J'ai la chance d'évoluer dans l'un des meilleurs clubs d'Europe, qui s'appuie sur un staff de grande qualité, des joueurs très talentueux et des supporters dont le soutien est sans faille. Ensemble, nous aurons l'ambition de faire briller le Paris Saint-Germain sur la scène nationale et continentale. » Le fils des anciens handballeurs internationaux Raoul Prandi et Mézuela Servier (ex-capitaine des Bleues) avait vécu une saison dernière bien compliquée. Dans la mesure où il avait été victime d'une agression au couteau dans la nuit du 31 décembre 2021 ou 1er janvier 2022, dans une rue du huitième arrondissement de Paris. Après onze jours passés à l'hôpital, l'arrière gauche était revenu sur le terrain près de trois mois plus tard.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.