Liqui Moly Starligue (J11) : Chambéry fait tomber Toulouse, Nantes grimpe sur le podium

Liqui Moly Starligue (J11) : Chambéry fait tomber Toulouse, Nantes grimpe sur le podium©Panoramic, Media365

Aurélien Canot, Media365, publié le vendredi 24 novembre 2023 à 22h00

Chambéry a mis fin vendredi soir lors de la 11eme journée de Liqui Moly Starligue à la belle série de Toulouse. Le troisième du championnat est tombé (défaite 32-31) au Phare alors qu'il restait sur sept matchs sans défaite et n'avait perdu qu'une fois depuis le début de la saison. Large vainqueur de Saran dans le même temps, Nantes, désormais 3eme, chasse le Fenix du podium.


S'il y a bien une équipe qui semblait pouvoir stopper l'impressionnante série de Toulouse, c'est Chambéry. Malheureusement pour le Fenix, "Chambé" a confirmé vendredi soir lors de la 11eme journée de Liqui Moly Starligue qu'il n'était pas la bête noire des Toulousains pour rien. Et alors que les joueurs de la Ville Rose, impressionnants depuis le coup d'envoi du championnat, n'avaient connu la défaite qu'une seule fois, contre Nantes à domicile le 22 septembre dernier lors de la 3eme journée (34-24), et restaient sur sept victoires avant de se déplacer au Phare vendredi, c'est une nouvelle fois Chambéry, dans une ambiance de liesse que l'on vous laisse deviner, qui a réussi à stopper le Fenix, battu d'un but (32-31) sur le parquet savoyard. L'équipe entraînée par Erick Mathé, qui fera ses adieux à l'issue de la saison, enchaîne ainsi un deuxième succès en championnat et le quatrième toutes compétitions confondues pour des Chambériens qui ont néanmoins souffert jusqu'au bout, le but de Gonçalo Martins Vieira à trente secondes de la fin ramenant encore les visiteurs à un but.

Nantes grimpe sur le podium

Mais rien de plus, puisqu'un peu plus tôt, Gustavo Rodrigues avait permis aux siens de compter de nouveau deux buts d'avance dans cette seconde mi-temps qui avait vu "Chambé" faire constamment la course en tête alors que les deux équipes avaient regagné les vestiaires sur un score nul (16-16). Cette première défaite de Toulouse et d'un Ayoud Abdi qui n'a rien à se reprocher, lui (7 buts), depuis deux mois fait le jeu de Nantes. Opposé à domicile à Saran, le "H" s'est promené (36-23) et contrairement à son rival, ajoute une nouvelle victoire (la 5eme de suite) à sa série en cours. Les Nantais, provisoirement 2emes, en profitent même pour éjecter du podium le Fenix, qui défiera dimanche le... PSG.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.