Rennes : Génésio défend Galtier sur les chars à voile

Rennes : Génésio défend Galtier sur les chars à voile©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 07 septembre 2022 à 13h35

Le dossier du char à voile, qui passionne (ou pas) la France depuis près de deux jours, a le don de consterner Bruno Génésio. A la veille du déplacement du Stade Rennais à Larnaca en Ligue Europa, le coach défend Christophe Galtier.



Au tour de Bruno Génésio de s'exprimer sur la polémique du char à voile, qui a pris de l'ampleur depuis lundi et la blague de Christophe Galtier en conférence de presse à la veille de la réception de la Juventus, quand le coach du PSG a répondu que le club envisageait d'effectuer ses déplacements par ce moyen de transport, en guise de réponse ironique - après l'appel d'un dirigeant de la SNCF à emprunter le train plutôt que l'avion pour se rendre à Nantes. "Il a admis que c'était une blague de mauvais goût, ça a pris une ampleur beaucoup trop importante. Voir des ministres prendre la parole pour taper sur un entraîneur ou un joueur, c'est ridicule, alors que Christophe Galtier - que je connais très bien - n'avait absolument aucune espèce de volonté de se déresponsabiliser."

Le coach du Paris Saint-Germain (interrogé notamment sur Canal+ après PSG - Juve) ne s'est pas excusé mais a donc admis que son trait d'esprit était mauvais, tout en regrettant qu'on ne puisse "pas faire d'humour en France". Son collègue du Stade Rennais n'hésite pas à tacler un peu plus précisément les politiques en exposant "une autre façon de voir les choses": "Si on en est là, c'est peut-être aussi qu'ils ont une responsabilité un peu plus importante qu'un entraîneur ou un joueur de foot. On est tous conscients de l'importance de nos gestes au quotidien, et pas seulement sur nos déplacements. On a tous une responsabilité par rapport à nos enfants et nos petits-enfants." Kylian Mbappé, qui avait pouffé de rire à côté de son entraîneur, n'a en revanche pas réagi à nouveau sur le sujet.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.