Ligue des Champions : Giroud fait craquer Rennes

Ligue des Champions : Giroud fait craquer Rennes©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 24 novembre 2020 à 21h00

Alors que Rennes s'apprêtait à tenir Chelsea en échec, après l'égalisation tardive de Guirassy, c'est Olivier Giroud qui est venu littéralement crucifier les espoirs bretons (1-2, quatrième journée de Ligue des Champions).


Pour sa toute première participation à la Ligue des Champions, Rennes ne fera pas mieux qu'une présence en phase de poules. Sans être ridicules, et comme c'est le cas depuis le début du parcours européens, les Rouge et Noir ont manqué à leur objectif ce mardi contre Chelsea en s'inclinant 1-2. L'équipe de Julien Stéphan a une nouvelle fois mesuré ses limites au niveau continental. Ironie du sort, c'est un Français, en l'occurrence Olivier Giroud qui les a crucifiés et renvoyés à leurs tracas.

Chelsea a frappé d'entrée 

A l'entame du temps additionnel et alors que Serhou Guirassy venait tout juste d'égaliser de la tête à la réception d'un corner (85e), l'international tricolore a assuré le but de 2-1 pour son équipe en plaçant à son tour un coup de casque victorieux. Alors qu'il venait tout juste d'entrer en jeu, il s'est montré opportuniste en reprenant un ballon repoussé par Alfred Gomis suite à un tir de Werner.

Bien qu'en pleine bourre en ce moment, Chelsea n'avait pourtant rien d'un foudre de guerre lors de cette opposition à Roazhon Park. Les Blues étaient même parfaitement prenables. Mais, la différence avec leurs hôtes du jour, c'est qu'ils ont su se montrer réalistes et faire mal aux avant-postes quand ils ont eu l'occasion. Timo Werner avait gaspillé la première opportunité (5e) en envoyant le cuir au-dessus du cadre, mais Callum Hudson-Odoi, lui, ne s'est pas loupé quand il a eu à mettre à profit un excellent travail de Mason Mount. D'un tir croisé imparable, il a mis à mal Gomis (22e, 0-1).

Les Rennais écœurés par Edouard Mendy 

Rennes n'était pas préparé à une entame de match à l'envers. Cela étant, après avoir digéré cette ouverture du score et évité notamment le break de la part de Mount (30e), les locaux ont su se reprendre et mettre en application le plan qu'ils avaient élaboré. En pressant leurs adversaires haut, ils ont arrêté de subir et se sont même offert quelques tentatives nettes. Malheureusement pour eux, dans les buts en face, une ancienne connaissance à eux a tout repoussé ou presque, en la personne d'Edouard Mendy.

Le portier sénégalais était parti à Chelsea pour franchir un palier, mais il ne se doutait pas qu'il allait par la même occasion empêché son ancienne formation de progresser. En bon professionnel, il l'a toutefois fait sans scrupule, réalisant au moins deux arrêts décisifs. A la 74e, il s'est interposé devant Guirassy et la minute d'après, il a frustré Gerzino Nyamsi.

Avec cette défaite rageante, Rennes doit donc reporter toutes ses ambitions sur la 3e place, celle qui donne accès à la Ligue Europa. La « finale » pour ce lot de consolation est programmée la semaine prochaine en Russie contre Krasnodar. Pour éviter que cette première participation à la Ligue des Champions ne vire au cauchemar, N'Zonzi et ses coéquipiers seraient bien inspirés d'en finir avec leurs mauvaises habitudes et concrétiser enfin leurs louables intentions.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.