Ligue des Champions : L'Inter est remontée contre l'UEFA sur le cas Hakimi

Ligue des Champions : L'Inter est remontée contre l'UEFA sur le cas Hakimi©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 26 octobre 2020 à 14h00

Alors qu'Achraf Hakimi était finalement négatif au coronavirus, l'Inter Milan est en colère contre l'UEFA.



Déclaré positif au Covid-19, Achraf Hakimi était forfait pour la première journée de Ligue des Champions. Mais l'international marocain était-il réellement contaminé ? Il semble bien que cela n'ait jamais été le cas, et que nous sommes en présence d'un "faux positif". Depuis le match contre Mönchengladbach (2-2), mercredi, l'ancien joueur du Real Madrid et du Borussia Dortmund a subi trois tests, dont un effectué par la Fédération italienne de football, a révélé La Gazzetta dello Sport. Tous se sont avérés négatifs, et le joueur de couloir a pu être aligné sur le terrain du Genoa (0-3) ce samedi en Serie A.

Des poursuites contre l'UEFA ?

De quoi provoquer le mécontentement des dirigeants intéristes, qui l'ont fait savoir par médias interposés. "Nous sommes très déçus de la façon avec laquelle les choses se sont déroulées le jour du match, a déclaré Giuseppe Marotta, le président de l'Inter, au micro de Sky Sport. Le test était négatif et il est devenu par la suite positif. En plus de cela, il y a eu un problème dans la communication, a taclé le dirigeant. J'espère que l'UEFA sera plus prudente et fera plus attention par la suite..." Le club entraîné par Antonio Conte n'écarterait pas des poursuites judiciaires contre l'UEFA.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.