Leverkusen - Alonso : "Le VAR est trop utilisé"

Leverkusen - Alonso : "Le VAR est trop utilisé"©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 27 octobre 2022 à 23h20

Xabi Alonso était particulièrement remonté suite au penalty accordé à l'Atlético de Madrid après le coup de sifflet final face au Bayer Leverkusen dans une fin de match irréelle (2-2). L'ancien milieu de terrain du Real Madrid et du Bayern Munich ne s'est pas gêné pour déplorer la sur-utilisation du VAR en conférence de presse.



Xabi Alonso n'est pas fan de l'utilisation du VAR. Mercredi soir, celui qui officie depuis quelques semaines en tant qu'entraîneur du Bayer Leverkusen est passé par toutes les émotions alors qu'il pensait le match terminé face à l'Atlético de Madrid (2-2). Sauf qu'un penalty a été accordé aux locaux par Clément Turpin après le coup de sifflet final consécutivement à une main dans la surface de réparation et une utilisation du VAR à la 98ème minute. Fort heureusement pour Moussa Diaby et ses coéquipiers, Yannick Carrasco a vu son tir être détourné, mais l'ancien milieu de terrain du Real Madrid s'est montré agacé en conférence de presse.

"Le VAR doit être là pour aider les décisions indiscutables"

Rappelant que le VAR n'existait pas lors de son époque de joueur, celui qui a pris sa retraite en mai 2017 sous le maillot du Bayern Munich, s'est confié. "Je pense qu'en Ligue des Champions, ces mains douteuses sont rarement sifflées. C'est pour ça que suis allé parler à l'arbitre", a-t-il justifié. Estimant qu'en Europe, ce genre de mouvement n'était pas sifflé habituellement, il a indiqué que cette action "aurait pu être décisive".

Désireux d'aller "partager" son sentiment avec l'arbitre de la rencontre, Xabi Alonso a mis en avant des décisions après consultations du VAR qui faisaient "beaucoup de dégâts"et étaient prises "à la légère". "Le VAR doit être là pour aider les décisions indiscutables, et il est trop utilisé. Aujourd'hui (mercredi, ndlr) il aurait pu nous nuire", a encore clamé le natif de Tolosa pour qui la décision prise n'était pas "bonne". En conclusion de cette phase de groupes, le Bayer (4 points) pourra être reversé en Ligue Europa, en cas de succès face au Club Bruges mardi prochain, si l'Atlético de Madrid (5 points) ne s'impose pas à Porto, déjà qualifié comme la formation belge.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.