PSG : Sergio Ramos réagit après son expulsion

PSG : Sergio Ramos réagit après son expulsion©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le jeudi 23 décembre 2021 à 15h28

Expulsé pour la 27e fois de sa carrière à Lorient, et la première avec le PSG, Sergio Ramos a ensuite réagi à ce nouveau carton rouge.



Une soirée cauchemardesque. Trois jours après sa troisième apparition avec le PSG, contre les amateurs de Feignies-Aulnoye en 32es de finale de la Coupe de France, Sergio Ramos était de nouveau censé jouer une seule période mercredi soir à Lorient, où le leader de Ligue 1 a arraché un match nul miraculeux (1-1). Mais le défenseur espagnol, entré à la pause à la place d'un Nuno Mendes dépassé, n'a pas fait beaucoup mieux. Et il ne sera même pas allé jusqu'au bout de cette rencontre, manquant l'égalisation de Mauro Icardi dans le temps additionnel. Alors que, pour la première fois, Mauricio Pochettino a pu tester sa défense à trois, l'ancien capitaine merengue faisant équipe avec Marquinhos et Presnel Kimpembe, l'expérience s'est vite révélée un échec.

Pochettino : "Cela aurait pu arriver à n'importe qui"

En fin de match, alors que les Merlus menaient au score depuis la frappe splendide de Thomas Monconduit (40e), Ramos a voulu se muer en avant-centre pour apporter le danger devant. Mais il a surtout écopé d'un carton jaune mérité pour une vilaine semelle sur Enzo Le Fée (81e), avant un deuxième quelques instants plus tard pour une obstruction pleine de vice sur Terem Moffi (87e). L'arbitre ne s'est donc pas laissé abuser et a sorti le carton rouge. Et Sergio Ramos a été expulsé pour la 27e fois de sa carrière, et la première depuis son arrivée au PSG ! "C'est le football, cela aurait pu arriver à n'importe qui", a ensuite déclaré son entraîneur, avant que le joueur de 35 ans ne réagisse à cette nouvelle expulsion sur Instagram. "Aujourd'hui est un nouveau jour pour apprendre, demain est un nouveau jour pour s'améliorer. Toujours regarder vers l'avenir. On continue", a-t-il ainsi écrit, en espagnol et en anglais.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.