Ligue 1 : Lille souffle Reims dans le temps additionnel

Ligue 1 : Lille souffle Reims dans le temps additionnel©Media365
A lire aussi

Vincent DEGREMONT, publié le dimanche 17 janvier 2021 à 18h52

Le LOSC a battu Reims dans les ultimes instants dimanche (2-1, 20eme journée de Ligue 1).

Après un petit round d'observation, les hommes de Christophe Galtier ont mis le pied sur le ballon. En face, la pire formation de l'élite au niveau de la possession (43 % de moyenne) donnait l'impression d'être venue chercher le 0-0... Sans cracher sur les contres pour autant ! A la 8eme, Thomas Foket a mangé l'espace dans son couloir, puis levé la tête et trouvé Arbër Zeneli sur l'arc de cercle. Le Kosovar a éliminé Djalo sur son contrôle et enchaîné du droit. Le ballon n'a fait que lécher la base du montant de Maignan, resté sur ses appuis. Un premier avertissement sans frais, avant le passage à la caisse à la 36eme ! Dans la foulée d'un corner botté côté gauche par Zeneli, la défense lilloise renvoyait sur Cassama, qui remettait au Kosovar. De l'angle de la surface, le Kosovar a enroulé un centre rentrant. Resté aux avant-postes, Yunis Abdelhamid a fait mine de reprendre et gêné Mike Maignan, qui a pris le but entre les jambes !

Contrariés par cette ouverture du score aussi culottée que contre le cours du jeu, les Dogues se cassèrent ensuite les dents sur un bloc marnais très regroupé. Le ballon ne circulait pas assez vite pour trouver des brèches, et ce n'est qu'à la 45eme et sur coup-franc que le LOSC s'est procuré sa première occasion franche. Excentré sur la gauche, Yusuf Yazici a déposé la balle à l'entrée des 5,50, où José Fonte a coupé d'une tête à rebond. Pedrag Rajkovic a empêché l'égalisation en plongeant vite sur la gauche pour repousser d'une main ferme.

BAMBA ET DAVID ONT SANCTIONNÉ DEUX ERREURS DE RAJKOVIC

Impuissants dans le jeu, les hommes de Christophe Galtier avaient besoin d'un coup de pouce pour recoller. Rajkovic leur offrait dès le début du deuxième acte, en mettant Moreto Cassama sous pression sur une relance kamikaze. Serré par trois adversaires, le Bissau-Guinéen s'est compliqué la tâche en tentant un difficile contrôle orienté, tombant tout seul à terre. Clinique, Jonathan Bamba a levé la tête et exécuté Rajkovic - encore avancé - d'une superbe frappe enroulée de 20 mètres. Enhardis par l'égalisation, les Lillois ont poussé et - quelques instants plus tard - Jonathan David a pris sa chance du gauche et des 16 mètres, obligeant Rajkovic à repousser du pied. Le Canadien n'ayant pas su porter l'estocade, les Marnais purent à leur tour se refaire la cerise. Peu après l'heure de jeu, l'intenable Zeneli a même rendu chèvre Sven Botman, servant ensuite Nathanaël Mbuku aux 18 mètres, plein axe. La jeune pépite s'est alors appliquée à mettre fort au sol. Vif et tonique, Maignan s'est détendu de tout son long pour repousser le ballon au pied du montant droit ! Un arrêt déterminant, qui permettait au LOSC de s'offrir un dernier quart d'heure à sens unique.

A la 79eme, un contre favorable de David a mis Yazici en position idéale. Face à la cible, à l'entrée de la surface, le Turc visait le soupirail gauche, forçant Rajkovic à aller vite au sol pour détourner ce ballon brûlant en corner. On se dirigeait vers un partage de points qui faisait surtout les affaires des visiteurs. Et puis, aux portes du temps additionnel, Bamba a vu le trou devant Xeka, à peine entré en jeu. De 25 mètres, le Portugais a téléguidé une frappe vers le petit filet. Rajkovic était dessus, mais au lieu de repousser vers l'extérieur, le portier rémois a commis une faute de main. A l'affût, David jaillit pour lui pousser le ballon sous le ventre, offrant ainsi à Lille une victoire au forceps, au terme d'un scénario haletant ! Trois points qui permettent aux Dogues de revenir à hauteur du PSG, tandis que les Rémois stagnent à 6 unités de la zone rouge.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.