OM : Gattuso "très heureux" et... "très fâché"

OM : Gattuso "très heureux" et... "très fâché" ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 11 décembre 2023 à 08h52

L'exigence, peut-être à outrance, de Gennaro Gattuso accompagnait encore l'analyse de ce dernier après Lorient -OM (2-4).



Les attitudes et comportements de Gennaro Gattuso continuent d'être apprivoisés à l'Olympique de Marseille, où même les joueurs ont du mal à comprendre que leur coach soit aussi énervé lors d'une seconde période lénifiante à Strasbourg (1-1) qu'à 3-0 en leur faveur dès la première période à Lorient, moment où le capitaine Samuel Gigot a essayé de demander à son entraîneur de se calmer - en vain. Après la rencontre, le score final, 4-2 en faveur de l'OM, est en quelque sorte venu corroborer les craintes de l'ancien joueur milanais. Lequel n'a pas manqué de faire part de son agacement.

"On ne peut pas rigoler avec les dieux du football, il faut rester sérieux"

S'il est "très heureux de la victoire", il se dit aussi et carrément "très énervé du scénario" : "On a joué comme une grande équipe en première période, mais la seconde m'a fait revivre celle de Strasbourg et je suis très fâché par la seconde période. C'est une question de mentalité et d'état d'esprit. Je n'étais déjà pas content du but qu'on concède à 3-0." Le champion d'Europe 2003 et 2007 avec les Rossoneri se souvient également avoir "perdu une finale de Ligue des Champions après avoir mené 3-0 à la mi-temps", le fameux miracle d'Istanbul en faveur de Liverpool (3-3 a.p., tab : 3-2).

"Je leur avais dit à la mi-temps de faire attention et de continuer, mais il y a eu un peu d'égoïsme et moins d'efforts, c'est là où on a péché. Si on veut se donner les moyens d'y arriver, on doit prendre conscience qu'un match ne dure pas seulement 45 minutes, car ça nous est déjà arrivé. On ne peut pas rigoler avec les dieux du football, il faut rester sérieux. Cette seconde période reste ancrée dans mon esprit." Au final, les Olympiens ont donc perdu la seconde période 1-0, encaissant un but de l'ancien Marseillais Benjamin Mendy peu après la reprise (52eme) et Jonathan Clausse se voyant même expulsé en fin de rencontre (80eme).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.