OM : Décision reportée pour Bielsa

OM : Décision reportée pour Bielsa©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 27 janvier 2023 à 19h16

Les prud'hommes de Marseille se laissent deux mois de plus pour juger le différend qui oppose Marcelo Bielsa à l'OM. Sans emploi depuis près d'un an et son limogeage de Leeds, "El Loco" s'était signalé au mois de septembre.



Marcelo Bielsa obtiendra-t-il trois millions d'euros de l'Olympique de Marseille ? L'objet de sa demande, qui devait être étudiée vendredi par le conseil des prud'hommes, fera finalement l'objet d'un verdict dans deux mois, le 28 mars. C'est Arnaud Ibanez, l'avocat de l'ancien coach marseillais - passé depuis par Lille ou Leeds -, qui l'a annoncé à l'AFP. La démission surprise et fracassante de l'entraîneur argentin, en août 2015 dans la foulée de la défaite contre Caen (0-1) dès l'ouverture du championnat, avait été causée selon lui par le non-respect d'une promesse d'augmentation de 25% par son président Vincent Labrune et la propriétaire Margarita Louis-Dreyfus. Ce qui devait signifier 185 000 euros net supplémentaires par mois, et le faire ainsi passer de 740 000 euros à 925 000 euros mensuels.

C'est ce qui a poussé Marcelo Bielsa à entamer cette démarche en septembre 2022, soit plus de cinq ans après les faits. Ses avocats ont réclamé la totalité de son salaire majoré sur la saison, soit 2 775 000 euros, ainsi qu'un préjudice d'image et de notoriété de 180 000 euros et un préjudice moral de 20 000 euros (et le règlement d'un contentieux fiscal), pour un total qui avoisine donc les trois millions d'euros. Ils évoquent "une faute et une stratégie déloyale" de la part du club phocéen, dont les deux dirigeants sont partis un an plus tard (Labrune en juillet 2016, Margarita Louis-Dreyfus en octobre 2016). En 2017, dans la foulée de son renvoi du LOSC, Marcelo Bielsa avait déjà saisi la commission juridique de la LFP afin de dénoncer la rupture de son contrat. Il avait été débouté de toutes ses demandes à l'été 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.