OL : Un mois pour convaincre la DNCG

OL : Un mois pour convaincre la DNCG ©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le mercredi 29 novembre 2023 à 19h25

Auditionné mardi par la DNCG, l'OL s'est vu prononcer un "sursis à statuer dans l'attente d'éléments complémentaires demandés au club" par la DNCG. Selon des informations du Progrès, le club présidé par John Textor aurait jusqu'au 1er janvier prochain, date d'ouverture du mercato hivernal, pour convaincre le gendarme financier.


La date limite est visiblement connue pour l'OL de John Textor. Mardi, l'actuelle lanterne rouge de Ligue 1 est passée devant la DNCG et a été auditionnée pendant un peu plus de deux heures par le gendarme financier avant de connaître son jugement dans la soirée via le communiqué officiel. "Sursis à statuer dans l'attente d'éléments complémentaires demandés au club par la DNCG". Toujours contraint par l'encadrement de la masse salariale et des indemnités de mutation en vigueur depuis cet été, le club rhodanien aurait, selon les informations de nos confrères du Progrès, jusqu'au 1er janvier 2024, date de l'ouverture du prochain mercato hivernal, pour convaincre avec les "éléments complémentaires" demandés. 

L'OL va "dans la bonne direction"

Selon les informations de nos confrères de RMC, la DNCG attendrait notamment une confirmation du refinancement de la dette du club opéré par John Textor, au début du mois novembre, mais également des éléments concrets du nouveau budget. Le président de l'OL, lui, s'est montré satisfait à la sortie de l'audition réalisée devant la DNCG, mardi. "J'ai apprécié la réunion. On a été bons sur les chiffres. On a montré que le premier quart de la prochaine année fiscale sera très bon. Tout le monde sait ce que l'on a fait sur les ventes de joueurs. On a transmis aussi les très bons chiffres du refinancement de la dette. Les agences de notation pensent qu'on va dans la bonne direction", a-t-il salué. Une bonne direction à confirmer d'ici le 1er janvier prochain pour, enfin, avoir les mains libres pour un OL toujours en difficulté sur le plan sportif.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.