OL – OM : Un nouvel incident "intolérable" pour Maracineanu

OL – OM : Un nouvel incident "intolérable" pour Maracineanu©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 22 novembre 2021 à 08h50

Après l’arrêt du match entre l’OL et l’OM suite à un nouveau jet de bouteille sur Dimitri Payet, la ministre chargée des Sports demande "une prise de conscience, générale, immédiate et radicale".



La bêtise a encore frappé dimanche soir au Groupama Stadium, lors du match de clôture de la 14e journée de Ligue 1 entre l’OL et l’OM. Un choc qui n’a pu aller à son terme et n’a même pas dépassé les cinq minutes de jeu. Et ce car Dimitri Payet, déjà ciblé par des projectiles lors du match des Phocéens à Nice en août et même frappé par un supporter adverse, a cette fois reçu en pleine tête une bouteille d’eau venue des tribunes alors qu’il s’apprêtait à tirer un corner. "Ce qui s’est passé à Lyon est inadmissible", a réagi Roxana Maracineanu sur Twitter. "Je pense d'abord au joueur agressé. Dimitri Payet a mon soutien total. Il faut des sanctions et une prise de conscience, générale, immédiate et radicale de tous les acteurs du football", a poursuivi la ministre chargée des Sports, estimant qu'"on ne peut pas laisser des joueurs se faire agresser ainsi. De tels actes doivent entraîner a minima l’arrêt automatique des matchs."

Un incident qui a entraîné un véritable imbroglio entre la LFP et la préfecture de la région Auvergne-Rhône-Alpes, chacun se renvoyant la balle quant à la décision de reprendre ou pas la rencontre. "La Ligue devra certainement clarifier son règlement pour qu'un tel acte d'agression sur un acteur du jeu entraîne un arrêt automatique du match, a également réagi l’ancienne nageuse dans une déclaration transmise à la presse. Sans prise de conscience immédiate et radicale des clubs pour garantir la sécurité sur la pelouse et dans les tribunes, nous allons dans le mur." Après avoir jugé qu’il est "intolérable qu'on puisse s'en prendre aux acteurs du jeu en les agressant de cette manière", la ministre a répété qu’elle était favorable à des sanctions individuelles. Et je reste sur cette ligne." L’individu auteur du jet de bouteille, identifié par les caméras de vidéosurveillance, a été rapidement interpellé et placé en garde à vue.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.