Incidents Nice-OM : La peine du supporter qui a frappé Payet est connue

Incidents Nice-OM : La peine du supporter qui a frappé Payet est connue©Media365

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 30 septembre 2021 à 18h05

Le supporter de l'OGC Nice qui a donné un coup de pied à Dimitri Payet lors de la rencontre Nice-OM a été condamné ce jeudi à 12 mois de prison avec sursis ainsi que cinq ans d'interdiction de stade.


Le verdict est tombé. Ce jeudi, le tribunal correctionnel de Nice a prononcé la condamnation envers le supporter niçois auteur d'un coup de pied vers Dimitri Payet, le 22 août dernier lors du match Nice-OM. Ainsi, Tony C. a été condamné à un an de prison avec sursis et cinq ans d'interdiction de stade. Cette peine est assortie d'une période de deux ans de suivi probatoire et d'une "obligation de soins", et il devra justifier "d'un travail ou d'une formation". "Il n'y a pas d'emprisonnement ferme, nous n'avons pas entendu faire un exemple", a expliqué la présidente, dans des propos rapportés par La Provence.

Avocat du supporter du club azuréen, Me Benjamin Taïeb, a livré son sentiment :"L'interdiction de stade de cinq ans est tout à fait légitime, donc mon client est satisfait de cette décision", a-t-il annoncé. Le 22 août dernier, alors que Dimitri Payet, le joueur de l'OM, s'apprêtait à tirer un corner à la 78ème minute, il avait été touché par une bouteille d'eau en plastique dans le dos. Par la suite, en renvoyant le projectile vers le public, le meneur de jeu avait dû faire face à un envahissement du terrain, comme les autres joueurs, et lors de la bagarre générale, avait été frappé par Tony C.

Le 22 septembre dernier, lors de l'audience, le supporter était revenu sur les faits. "Je suis bien rentré sur le terrain, j'ai mis un coup de pied, puis un joueur de Nice m'a repoussé, je suis revenu en tribune. Je pensais avoir touché Gerson, mais après coup en voyant les images, je touche apparemment Dimitri Payet", avait-il expliqué. Le 27 octobre prochain, Nice et l'OM vont se retrouver pour rejouer le match qu'ils n'ont pas pu finir le 22 août dernier, ce sera sur la pelouse du Stade de l'Aube, à Troyes, et à huis clos.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.