OL – OM : Payet sous le choc

OL – OM : Payet sous le choc©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le lundi 22 novembre 2021 à 09h30

De nouveau victime d'un jet de bouteille dimanche soir lors du match entre l'OL et l'OM, Dimitri Payet a été très marqué par cette nouvelle agression.



La soirée de dimanche soir en Ligue 1 a été totalement ubuesque, avec de nombreux évènements controversés et beaucoup de polémiques qui sont survenus. Et c’est à en oublier presque tout ce qui a provoqué ce chaos et la victime de l’agression, Dimitri Payet. L’état du milieu offensif marseillais, qui a été la cible d’un jet de bouteille, est presque passé au second plan.

"Payet touché psychologiquement"

Après que la tension soit tombée et le calme revenu, on est revenu heureusement à ce qui importe le plus. A savoir la situation du joueur. Et celle-ci, si elle n’est pas alarmante, est quand même loin d’être totalement rassurante. Jacques Cardoze, le directeur de communication de l’OM, a ainsi fait savoir en fin de soirée que le Réunionnais était toujours « choqué » parce qui lui est arrivé. « Il est resté de longues minutes allongé dans le vestiaire. Il me semble qu'il a été touché à la tempe, il a été vu deux fois par les médecins ce soir », a-t-il poursuivi dans une intervention à L’Equipe.

Des propos qui font écho à ceux qu’avait tenus Pablo Longoria, le président marseillais, quelques minutes plus tôt : « Dimitri est touché psychologiquement. Je suis rentré dans le vestiaire, ce n'est pas normal. On a toujours condamné tout type de violence. Ça touche psychologiquement et ça touche tout le monde. Le choc était un peu violent, Dimitri était très touché. »

Notons aussi qu’après s’être embourbés dans des explications inaudibles et clashé ceux qui l’avaient traité de menteur, Jean-Michel Aulas, le président lyonnais, a eu la bonne idée de présenter ses excuses au Réunionnais via Twitter. « L’Olympique Lyonnais présente ses excuses à Dimitri Payet et l’OM pour cette agression inadmissible et lui souhaite un prompt rétablissement », a-t-il écrit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.