Nantes : L'émotion de Gourvennec après la mort du supporter nantais

Nantes : L'émotion de Gourvennec après la mort du supporter nantais ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 07 décembre 2023 à 16h29

Jocelyn Gourvennec, l'entraîneur du FC Nantes, an fait part de son émotion jeudi après la mort du supporter nantais survenue samedi dernier.



A deux jours du déplacement du FC Nantes à Paris pour y affronter le Paris-SG lors de la 15eme journée de Ligue 1, Jocelyn Gourvennec s'est présenté devant la presse ce jeudi. Il y a été beaucoup question du drame survenu le week-end dernier. En marge de la rencontre entre les Canaris et l'OGC Nice (1-0, première défaite des Niçois de la saison), samedi soir à la Beaujoire, un supporter nantais avait perdu la vie, vraisemblablement victime d'un coup dans le dos asséné à travers une arme blanche par un chauffeur VTC qui transportait des fans niçois . Gourvennec a fait part de son émotion suite au décès de ce jeune supporter de 31 ans qui faisait partie de la Brigade Loire.

« Il ne méritait pas de perdre la vie en venant à un match de foot »

« On ne peut que déplorer son décès. Il ne méritait pas de perdre la vie en venant à un match de foot, personne ne le mérite. Pour moi, c'est inconcevable », a confié le nouvel entraîneur du FCN, qui a succédé à Pierre Aristouy la semaine dernière. « Il y a une enquête en cours donc on ne va pas s'épancher mais évidemment que l'on est tous touchés. Les joueurs en ont encore reparlé en début de semaine, on en a parlé ensemble. C'est un vrai drame et j'espère qu'on ne vivra plus ça. C'est dur », s'est encore épanché Gourvennec.

Alors que cette saison de Ligue 1 est marquée par plusieurs incidents liés aux supporters , Jocelyn Gourvennec a appelé tous les dirigeants sportifs et politiques à prendre les mesures nécessaires. Pour l'ancien milieu de terrain, cette tragédie ne peut pas rester sans suite. « C'est une problématique de dirigeants, de politiques et de dirigeants politiques. Ce sont eux qui vont prendre les décisions. On n'est pas et on ne sera jamais consultés sur ces sujets-là. C'est à eux, c'est à chacun de prendre ses responsabilités pour que cela n'arrive plus », a lâché le coach de 51 ans. « C'est dramatique, on est très peinés pour ce supporter et toute sa famille, a également souligné Moussa Sissoko, présent lui aussi jeudi face aux journalistes. C'est quelque chose qu'on ne souhaite pas voir, qui n'a pas lieu d'être. C'est grave la perte d'une personne, c'est touchant pour tout le monde. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.