Mort d'un supporter de Nantes : Le chauffeur VTC poursuivi pour homicide volontaire

Mort d'un supporter de Nantes : Le chauffeur VTC poursuivi pour homicide volontaire ©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365, publié le lundi 04 décembre 2023 à 21h19

Le chauffeur VTC qui aurait provoqué la mort d'un supporter nantais samedi soir a été déféré devant le juge. Il a été mis en examen lundi soir.



Le football français est sous le choc. Un mois après l'incident ayant failli faire perdre un œil à Fabio Grosso, désormais ex-entraîneur de Lyon, un fait très grave est intervenu samedi soir avant la rencontre entre le FC Nantes et l'OGC Nice. Un supporter des Canaris est décédé après avoir reçu un coup de couteau. L'enquête avance vite dans ce fait divers très triste. Le fan, Maxime Le Roy, qui faisait partie de la Brigade Loire, a succombé à un coup porté par un chauffeur VTC qui acheminait les supporters niçois et qui s'est rendu au commissariat la nuit suivante vers 4h30.

Ce lundi soir, le meurtrier présumé a été mis en examen et placé en détention, à l'issue de sa garde à vue, « pour homicide volontaire, extorsion avec arme », a détaillé Renaud Gaudeul, le procureur de la République de Nantes. Âgé de 35 ans, ce chauffeur n'a pas un casier judiciaire vierge. Il compte déjà 4 mentions, dont une condamnation à de la prison ferme pour trafic de stupéfiants. Dans cette affaire, il y a un deuxième individu mis en examen : un autre chauffeur du VTC qui suivait le premier au moment du drame. Ce dernier, qui ne compte aucun antécédent judiciaire, est poursuivi pour « violences volontaires et destruction de preuves ». Il a été placé sous contrôle judiciaire et ne serait pas exempt de tout reproche, loin de là.

Le principal suspect également accusé d'extorsion par les supporters niçois

L'Equipe rapporte que quand il a été entendu à son tour, dimanche midi, la vidéo de la scène mortelle avait été effacée de son téléphone. Mais elle a été retrouvée lors de la perquisition menée à son domicile... « Elle donne une description assez précise de la scène, permet de mettre en évidence des coups portés avec ce qui ressemble à une matraque télescopique par ce conducteur du deuxième VTC », a détaillé le procureur qui a ensuite décrit ce qu'il s'est passé : « Elles permettent de déterminer que le meurtrier présumé est sorti de son véhicule, aux prises avec plusieurs supporters, qu'il a dans sa main ce qui paraît être un couteau en céramique avec un manche noir. À un moment donné, il repousse un individu qui tombe au sol, il lui porte un premier coup de couteau, ce supporter se relève, tente de fuir, est atteint par un second coup de couteau. Le suspect est moins précis sur le déroulement des faits. Il ne semble pas considérer ce coup comme volontaire. »

Le principal suspect dans la mort du fan nantais est aussi accusé d'extorsion par les supporters niçois qu'il transportait. « Le chauffeur aurait pris, à leur demande, la direction de leur hôtel. En leur indiquant qu'il avait touché avec une arme blanche un des supporters. Peu avant d'arriver à l'hôtel, le chauffeur leur aurait demandé de lui verser plusieurs centaines d'euros pour faire face aux dégâts subis par son véhicule. Craignant pour leur vie, alors que le chauffeur avait toujours en sa possession le couteau avec des traces de sang visible, ils se sont exécutés et ont retiré, au total, une somme avoisinant les 1000 euros », a indiqué Renaud Gaudeul. Quant aux supporters nantais, qui ont « attaqué » le convoi de six véhicules emmenant une trentaine de fans niçois, ils sont sous la menace d'une enquête pour « faits de violence aggravée par trois circonstances ». Ces faits ont été commis en réunion, avec arme - jets de projectiles - et il y a suspicion de guet-apens. Une centaine d'individus seraient impliqués. L'enquête est encore loin d'avoir tout démontré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.