Ligue 1 : Quatorze, ce chiffre maudit pour l'OL

Ligue 1 : Quatorze, ce chiffre maudit pour l'OL ©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le jeudi 07 décembre 2023 à 11h24

Si l'OL venait à descendre en Ligue 2, ce serait la quatorzième fois consécutive pour un club affichant un tel bilan après... quatorze journées.



Il y a eu Sète en 1948, maintenu avec une seizième place malgré un total de sept petits points après quatorze journées (en comptant trois points par victoire). Depuis, sur les treize autres bilans similaires ou inférieurs, aucun autre club n'est parvenu à se maintenir parmi l'élite. Et la très grande majorité a même fini à la dernière place : onze sur treize, soit 85%. Les deux seuls cas à avoir évité la lanterne rouge sont Nancy, 18eme avec 38 points en 2012 après avoir compté sept unités au bout de quatorze journées, ainsi qu'Angers en 1974, sept points après quatorze journées et 19eme au final avec 37 points. C'est avec ce même total de 37 unités que les Sétois, eux, s'étaient sauvés en 1948 - cette saison, la seizième place enverrait l'OL en barrage.

Metz, triste recordman

Avant le passage à trois points, les trois autres cas concernaient Strasbourg à cinq points en 1951, finalement dernier avec 20 unités ; Brest à trois points en 1979, 19 à la 38eme journée ; et enfin Lens à sept points en 1988, puis 20 points pour terminer. Depuis le passage à trois points en 1994, les huit autres équipes concernées se concentrent toutes à partir de 2005, seule année où on trouve même deux clubs dans la même charrette : Metz et Strasbourg, respectivement sept et six points, ont terminé derniers à égalité avec 29 unités.

Puis il y a encore eu Metz, triste recordman de ce club des sept points en quatorze journées (trois fois en seulement douze ans), sept points en 2007 et 24 points au final ; Grenoble, pire bilan de l'histoire après quatorze journées avec deux points en 2009, puis 23 points au final ; Arles-Avignon, six points en 2010 puis 20 au final ; Troyes, cinq points en 2015 et 18 au final ; la troisième de Metz en 2017, quatre points puis 26 au final ; et Guingamp, dernier en date avant l'OL, sept points en 2018 et 27 au final. Il n'est pas vraiment utile de comparer en moyenne de points, puisque c'est la première fois que cette situation intervient dans une Ligue 1 à 18 clubs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.