Bleues : A la découverte de Benyahia et Ribadeira

A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 22 mai 2024 à 18h44

Les prometteuses Inès Benyahia (21 ans) et Louna Ribadeira (19 ans), qui ont brillé en D1 cette saison, ont été appelées pour la première en équipe de France par Hervé Renard. Découverte.

Vraiment des surprises ? Mercredi, Hervé Renard a dévoilé sa liste de 24 Bleues retenues pour disputer la double confrontation face aux championnes d'Europe anglaises dans le cadre des éliminatoires de l'Euro 2025. Une liste où figurent deux petites nouvelles : Inès Benyahia et Louna Ribadeira. Deux jeunes joueuses qui se sont épanouies cette saison dans l'élite. Originaire de Sète, Benyahia (21 ans), milieu de terrain créative prêtée par l'OL au Havre, a compilé 10 buts et 9 passes décisives et été choisie comme révélation de la saison aux Trophées de la D1, alors que Ribadeira (19 ans), attaquante du Paris FC, son club formateur avec qui elle a découvert la Ligue des champions, a signé 8 réalisations et 4 passes décisives en championnat. Et la Val-de-Marnaise vient d'être élue meilleur espoir lors des derniers Trophées UNFP, une cérémonie qui a vu l'Héraultaise intégrer le onze-type de la saison. Invité à détailler ses choix en conférence de presse, Renard, qui quittera les Bleues après les Jeux, a d'abord reconnu qu'il avait "failli appeler" Benyahia lors du dernier rassemblement.

Vont-elles bousculer la hiérarchie ?

"Finalement, je ne l'avais pas fait en avril. Elle a continué à enchaîner les belles performances avec le Havre, elle sort d'une saison accomplie où elle a été efficace, elle a beaucoup travaillé et a développé son registre. C'est bien de la voir dans cette période", a déclaré le sélectionneur tricolore mercredi devant les médias. Avant de vanter également les mérites de Ribadeira "une joueuse d'avenir". "Je la suis depuis un moment, a poursuivi Renard. Je pense que c'est bien pour elle de goûter à l'Équipe de France juste avant des échéances très importantes et pourquoi pas nous convaincre de l'appeler pour les Jeux Olympiques. Mais avant tout qu'elle fasse une bonne entrée en équipe de France. On est ravis de l'accueillir." Charge désormais à ces deux jeunes joueuses pleines d'avenir de confirmer les promesses. Et, pourquoi pas, de déjà bousculer la hiérarchie en vue de la sélection pour ces Jeux à domicile.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.