Amical : Les Bleues n'ont pas fait le poids face aux Etats-Unis

Amical : Les Bleues n'ont pas fait le poids face aux Etats-Unis©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mardi 13 avril 2021 à 23h12

Comme lors de la Coupe du Monde 2019, l'équipe de France a été dominée par les Etats-Unis de Megan Rapinoe, première buteuse de la rencontre, mardi soir en match amical au Havre (0-2).



Quasiment deux ans après, la France et les Etats-Unis se sont retrouvés mardi soir. La rencontre n'avait pas le cadre prestigieux du Parc des Princes comme le 28 juin 2019, soir brûlant (c'était alors la canicule) de quart de finale de Coupe du Monde, mais cela valait le coup d'œil au Stade Océane du Havre. Alors battues (1-2) et en larmes, les joueuses de Corinne Diacre n'ont cette fois pas fait le poids en ce début de printemps 2021 traversé par la pandémie de coronavirus.

Comme au Mondial, Rapinoe ouvre le score dès la 5eme minute

Dans une enceinte à huis clos, contre près de 46000 spectateurs au Parc lors du Mondial, il n'y a pas eu de revanche pour les Françaises. Quatre jours après leur succès amical face à l'Angleterre (3-1) et cinq changements effectués par la sélectionneuse - Eve Périsset, Kenza Dali, Inès Jaurena, Viviane Asseyi et Eugénie Le Sommer ont remplacé Perle Morroni, Ella Palis, Kadidiatou Diani, Sandy Baltimore et Valérie Gauvin -, elles ont subi la loi d'implacables Américaines. Et, comme en 2019, la Team USA a tué le suspense dès les premières minutes. Megan Rapinoe avait douché les ambitions tricolores au Parc des Princes dès la 5eme minute en battant Sarah Bouhaddi sur coup franc. En Normandie, la Ballon d'Or 2019 a choisi le même moment précoce pour prendre le meilleur sur Pauline Peyraud-Magnin et transformer un penalty obtenu par Alex Morgan (5eme). Sa 59eme réalisation en 175 sélections.


Des Bleues totalement impuissantes

Cela commençait bien mal et augurait d'une nouvelle soirée compliquée. Ça n'a pas raté mais comment pouvait-il en être autrement contre dix des onze joueuses titulaires lors du quart de finale du Mondial ? Les Américaines ont maitrisé et nettement dominé les Bleues, totalement impuissantes. Après une occasion ratée par Christen Press (7eme), Morgan a doublé la mise à la 19eme en croisant parfaitement sa frappe à l'issue d'un joli mouvement collectif.

Ensuite, Peyraud-Magnin a évité le naufrage en s'interposant devant Crystal Dunn (35eme) et Rapinoe (38eme). Inexistantes, les joueuses de Diacre se sont créées une seule occasion par Marie-Antoinette Katoto avant la pause (44eme), tandis que Le Sommer n'a rien eu à se mettre sous le crampon. Malgré trois changements dès la reprise puis deux autres à l'heure de jeu, les Bleues n'ont pas fait mieux en seconde période. La supériorité américaine était trop importante. Ce revers stoppe la belle série de 16 sorties sans défaite des Françaises, forcément déçues au coup de sifflet final mais parfaitement conscientes de leurs limites face aux filles de l'Oncle Sam.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.