FFF : Le Graët présente ses excuses à Zidane

A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le lundi 09 janvier 2023 à 10h32

Après la polémique, le président de la FFF Noël Le Graët a présenté ses excuses à Zinédine Zidane en reconnaissant des "propos maladroits" dans une déclaration à l'AFP.

Noël Le Graët demande pardon à Zinédine Zidane. Dimanche soir, le président de la FFF a suscité une vive polémique en ciblant l'ancien numéro 10 des Bleus. Sondé sur les rumeurs liant Zidane au poste de sélectionneur du Brésil, Noël Le Graët a indiqué qu'il n'en avait "rien à secouer". "Je ne l'aurais même pas pris au téléphone", a-t-il également affirmé au micro de RMC, tandis que le contrat de Didier Deschamps a été prolongé jusqu'en 2026 à la tête des Bleus. "Je ne l'ai jamais rencontré et on n'a jamais envisagé de se séparer de Didier Deschamps", a clamé le dirigeant.

Des propos qui ne "reflètent absolument pas" la pensée et la considération pour Zidane

Ces dernières heures, Le Graët a été critiqué de toutes parts, notamment par Kylian Mbappé qui a affirmé qu'on ne devait pas manquer de respect à la "légende" Zidane. Le Real Madrid a également tenu à réagir via un communiqué officiel publié sur son site. "Le Real Madrid C. F. regrette les déclarations malheureuses du président de la Fédération française de football, Noël Le Graët, au sujet de Zinedine Zidane, l'une des plus grandes légendes du sport mondial. Ces mots sont irrespectueux pour l'une des figures les plus admirées par les fans de football du monde entier et notre club attend une rectification immédiate", a clamé le second de la Liga, évoquant également des déclarations " indignes de quelqu'un qui détient une telle représentation" concernant Zidane mais aussi Karim Benzema. "Benzema a repris l'entraînement quand la compétition (le Mondial 2022, ndlr) se terminait, pas avant. Ceci dit, je regrette. Tout en me disant que Giroud n'aurait peut-être pas joué et on n'aurait peut-être pas marqué autant de buts", expliquait le dirigeant sur RMC.


Ce lundi, quelques minutes après le communiqué du Real Madrid et quelques heures après ses propos polémiques, Noël Le Graët a présenté ses excuses dans un communiqué envoyé dans la matinée à l'AFP. "Ces propos maladroits ont créé un malentendu, a-t-il déclaré. Je tiens à présenter mes excuses personnelles pour ces propos qui ne reflètent absolument pas ma pensée, ni ma considération pour le joueur qu'il était et l'entraîneur qu'il est devenu", a assuré le patron de la FFF, regrettant également l'interview donnée. "J'ai accordé un entretien à RMC que je n'aurais pas dû accorder car il cherchait la polémique en opposant Didier à Zinédine Zidane, deux monuments du football français. J'admets avoir tenu des propos maladroits qui ont créé un malentendu. Zinédine Zidane sait l'estime immense que je lui porte, comme tous les Français". Le clan Zidane, lui, n'a pas souhaité s'exprimer à chaud concernant cette affaire, comme l'a rapporté L'Equipe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.