Tout savoir sur Bosnie-Herzégovine-France

Tout savoir sur Bosnie-Herzégovine-France©Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le mardi 30 mars 2021 à 20h30

Afin de conclure sa période internationale, l'équipe de France se rend à Sarajevo mercredi soir afin d'y affronter la Bosnie-Herzégovine (20h45) dans le cadre des éliminatoires à la Coupe du Monde 2022. Découvrez ce qu'il faut savoir sur cette rencontre.


D'abord tenue en échec par l'Ukraine au Stade de France mercredi soir (1-1), l'équipe de France de Didier Deschamps a su rebondir face au Kazakhstan, dimanche (2-0) dans l'optique des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Mercredi soir, c'est la Bosnie-Herzégovine qui attendra les Bleus, à Sarajevo, pour le troisième match dans ce groupe D. Une sélection qui figure à l'avant-dernière et quatrième place en n'ayant disputé un seul match. C'était le 24 mars face à la Finlande pour un score de parité (2-2).

La France occupe la tête du groupe avec un bilan de 4 points en 2 rencontres et voudra bien terminer ce moment de trêve internationale, avant de penser à l'Euro, prévu du 11 juin au 11 juillet prochain. Didier Deschamps sera toujours privé de N'Golo Kanté (douleur à la cuisse gauche). Un doute entoure également Anthony Martial, qui "a un petit souci au niveau du genou, rien de décisif aujourd'hui. Il n'est pas au mieux, il ne participera pas à la séance ce soir. On fera le point demain. La blessure grave a été écartée. Le fait de voyager n'aide pas pour n'importe quelle blessure", d'après les propos tenus par le sélectionneur en conférence de presse.

La Bosnie-Herzégovine, elle, pourra s'appuyer sur Edin Dzeko, l'attaquant de l'AS Rome, et Miralem Pjanic, qui joue peu au Barça cette saison (6 titularisations) mais jouit d'un rôle important avec son pays. Hugo Lloris a ciblé les deux joueurs comme des dangers à surveiller de près pour l'équipe de France.

Les stats à connaître (avec Opta) :

La France est invaincue lors de ses 4 matches face à la Bosnie (2 victoires, 2 nuls), trouvant le chemin des filets à chaque fois (6 buts au total). Les Bleus n'ont plus affronté les Bosniens depuis le 11 octobre 2011 en éliminatoires de l'EURO 2012 (1-1 au Stade de France).

L'équipe de France a disputé 3 matches à Sarajevo dans son histoire : le 3 avril 1985 en éliminatoires du Mondial 1986 contre la Yougoslavie (0-0), le 16 août 2006 en amical contre la Bosnie (victoire 2-1) et le 7 septembre 2010 en éliminatoires de l'EURO 2012 (succès 2-0).

Les 6 buts marqués par l'équipe de France contre la Bosnie l'ont été par 6 joueurs différents : Peguy Luyindula, William Gallas, Julien Faubert, Karim Benzema, Florent Malouda et Samir Nasri.

La Bosnie n'a gagné aucun de ses 10 derniers matches (5 nuls, 5 défaites), sa dernière victoire remontant au 18 novembre 2019 au Liechtenstein (3-0).

L'équipe de France n'a perdu qu'un seul de ses 17 derniers matches (13 victoires, 3 nuls), c'était le 11 novembre 2020 contre la Finlande en amical (0-2).

La France a gagné ses 7 derniers déplacements, sa meilleure série du genre depuis janvier 1990-octobre 1991 (7). Les Bleus ont l'occasion de remporter 8 matches à l'extérieur de rang pour la 1re fois de leur histoire.

La France a manqué 4 de ses 7 dernières tentatives sur penalty (3 échecs pour Griezmann, 1 pour Mbappé) - après avoir inscrit chacun des 10 précédents.

Hugo Lloris a l'occasion d'honorer sa 123e sélection en équipe de France, rejoignant Thierry Henry à la 2e place des joueurs les plus capés de l'histoire des Bleus derrière Lillian Thuram (142).

Kylian Mbappé est resté muet lors de ses 3 derniers matches avec l'équipe de France, sa plus longue disette depuis octobre-novembre 2018 (3 également). Il n'a plus connu une plus longue série de rencontres sans marquer avec les Bleus depuis septembre 2017-mars 2018 (6).

L'équipe de France n'a jamais perdu lorsqu'Ousmane Dembélé a débuté un match des Bleus : 10 titularisations, pour 7 victoires et 3 nuls. Buteur contre le Kazakhstan, l'ailier de Barcelone n'a jamais marqué lors de 2 rencontres consécutives avec les Bleus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.