CM 2022 : Le Graët logé par la FIFA au Qatar

CM 2022 : Le Graët logé par la FIFA au Qatar©Panoramic, Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 06 décembre 2022 à 13h09

Noël Le Graët, le patron de la FFF, n'est pas logé avec les Bleus durant la Coupe du monde au Qatar, mais dans la suite d'un luxueux hôtel aux frais de la FIFA.



Alors que les Bleus, qui résident dans le complexe Al Messila durant le Mondial qatari, ont enfin pu s'en extraire lundi pour profiter d'une journée de repos avec leurs proches, Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football (FFF), n'est pas logé au même endroit au Qatar, et il n'est a priori pas non plus à plaindre. L'Equipe révèle ainsi qu'il profite de la suite d'un autre hôtel de luxe, le Raffles and Fairmont, aux frais de la FIFA. Et ce car il fait partie du Conseil de la FIFA. Le Graët "occupe un logement de fonction attribué par la FIFA pendant la compétition, comme c'est le cas pour les autres membres de son Conseil", précise la FFF, sollicitée par le quotidien sportif. "Conformément au règlement de la FIFA, les membres du Conseil peuvent assister à toute la durée de la Coupe du monde à titre officiel et ils sont logés dans un hôtel désigné par la FIFA", précise l'instance internationale.

Au cœur de plusieurs polémiques

Allié du patron de la FIFA Gianni Infantino, le dirigeant breton, accusé d'harcèlement sexuel par plusieurs employées de la FFF, ce qu'il dément, a aussi fait polémique en recommandant au capitaine tricolore Hugo Lloris de ne pas porter le brassard arc-en-ciel « One Love » pendant la Coupe du monde, alors que les Bleus s'étaient engagés, aux côtés de plusieurs autres sélections européennes, à le faire pour notamment protester contre le sort de la communauté LGBTQ+ au Qatar, un pays où l'homosexualité est illégale. "J'aime autant qu'il (Lloris) ne le fasse pas. On va jouer dans un pays que l'on doit respecter. Mais s'il faut le porter, on le portera. Ce n'est pas que je ne suis pas favorable à ce brassard, mais quelques fois je me dis que l'on veut être tellement donneur de leçons qu'il faudrait regarder aussi ce qui se passe chez nous", avait déclaré Le Graët à L'Equipe, avant, quelques semaines plus tard, d'enjoindre les clubs amateurs français à porter ce brassard.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.