C'est le grand jour pour le Qatar

C'est le grand jour pour le Qatar©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 20 novembre 2022 à 10h34

Que vaut l'équipe nationale du Qatar ? Celle-ci va offrir la réponse à la planète entière dimanche face à l'Equateur, pour le match d'ouverture de sa Coupe du Monde qu'elle attend et prépare depuis tant de mois et même d'années.



A force d'évoquer les particularités du lieu et du moment de la Coupe du Monde, on en oublierait presque l'essentiel : il y a bien un match qui va ouvrir la compétition, 22eme du nom. Comme le veut la tradition depuis 2006 et la non-qualification automatique du champion en titre, le pays hôte va lancer la phase finale, en l'occurrence le Qatar devant l'Equateur (après Allemagne - Costa Rica en 2006, Afrique du Sud - Mexique en 2010, Brésil - Croatie en 2014 et Russie - Arabie Saoudite en 2018).

Sanchez : "Personne ne nous voyait champions d'Asie, et pourtant..."

Initialement, l'affiche Pays-Bas - Sénégal de lundi avait été envisagée comme match d'ouverture, mais l'habitude sera bel et bien respectée avec le décrochage de ce match unique pour dimanche  - c'est pourquoi il n'y aura pas de match à 11h lundi, contrairement aux jours suivants avec quatre matchs par journée jusqu'au jeudi 2 décembre pour achever la phase de poules.


Intrinsèquement, ce Qatar - Equateur est l'un des matchs les plus faibles de ce Mondial, si ce n'est le plus faible. Ce sont donc ses atours si particuliers du premier match qui lui donnent une toute autre résonance. Sous-estimés par beaucoup, les Qatariens sont champions d'Asie en titre (ils avaient battu le Japon 3-1 en finale en 2019) et tiennent enfin leur occasion de prouver au monde entier qu'ils assumeront leur rang à domicile. Le sélectionneur espagnol Felix Sanchez le rappelle d'ailleurs : "Personne ne nous voyait gagner cette Coupe d'Asie, et pourtant... Je ne dis pas qu'on sera champions du monde, mais nous serons au rendez-vous." La pression sera forcément énorme, d'autant que le forfait de Sadio Mané au Sénégal ouvre même les rêves les plus fous quant à une éventuelle qualification.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.