La CAN pourrait être reportée

La CAN pourrait être reportée©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 29 juin 2022 à 15h00

La Confédération africaine de football n'exclut pas un report de la prochaine CAN, programmée l'été prochain en Côte d'Ivoire.



Conformément à ce qui est devenu une (mauvaise) habitude, la prochaine CAN va-t-elle subir un décalage ? On en prend de plus en plus le chemin. Prévue en Côte d'Ivoire du 23 juin au 23 juillet 2023, la programmation estivale de cette 34e édition suscite depuis le début le scepticisme des observateurs. Et pour cause : la période correspond à celle de la saison des pluies, très marquée dans le pays. Devenues virales, les récentes images de stades noyés sous des trombes d'eau, ont renforcé ces doutes. Le quotidien français Le Monde y va ces dernières heures de sa contribution, et donne la parole aux principaux décideurs.

Le report « fait partie des possibilités »

« Nous l'envisageons, cela fait partie des possibilités, avoue ainsi le secrétaire général de la CAF, Veron Mosengo-Omba. Nous avons demandé aux météorologues ivoiriens de nous faire un rapport sur l'historique des précipitations en Côte d'Ivoire en juin et juillet, mais également de nous faire part de leurs projections. » La tonalité est similaire du côté du nouveau président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Idriss Diallo : « La CAF ne nous a pas sollicités, mais quelle que soit sa décision, nous l'appliquerons, c'est sa compétition. Nous ne sommes pas opposés [à un changement de dates]. »

Décision en août ?

Reste à savoir à quel moment cette CAN 2023 pourrait être reprogrammée. Au-delà du temps de préparation nécessaire au pays hôte, la tenue de la Coupe du monde en novembre-décembre exclut la période du début 2023. Reste donc les mois de janvier et février 2024. Quand donc ce probable « glissement » sera-t-il officialisé ? Le sujet sera en tout cas évoqué lors de la 44e Assemblée Générale Ordinaire de la CAF, prévue le 10 août prochain à Arusha en Tanzanie. D'ici là, les dirigeants du football africain auront le temps de méditer sur l'adaptation de la CAN aux réalités météorologiques du continent.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.