CAN : Salah sauve l'Egypte

CAN : Salah sauve l'Egypte©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le samedi 15 janvier 2022 à 22h05

Grâce à un but de l'inévitable Mohamed Salah, l'Egypte a dominé, non sans mal, la Guinée-Bissau samedi sur la plus courte des marges (1-0), et reste en course pour les huitièmes de finale de la CAN.



Dernière du groupe D avant d'affronter la Guinée-Bissau samedi soir à Garoua, l'Egypte n'avait pas le droit à l'erreur avant de disputer son deuxième match dans cette CAN camerounaise, quatre jours après un revers inaugural contre le Nigeria (0-1). Les Pharaons ont fait le boulot face aux Lycaons, mais ils ont dû attendre la 69e minute, et un but de l'incontournable Mohamed Salah, pour faire céder le verrou adverse.

Dominateurs, les Egyptiens ont toutefois bien cru concéder l'égalisation dans les dernières minutes, sur une magnifique frappe de Mama Baldé. Mais Pacifique Ndabihawenimana, l'arbitre burundais de cette rencontre, a fait appel à la VAR et a finalement annulé ce but de l'attaquant troyen, pour une faute préalable commise sur Omar Kamal.

Deux poteaux pour l'Egypte

Les Egyptiens pouvaient donc savourer au coup de sifflet final ce précieux succès, eux qui remontent à la deuxième place du groupe, à deux points des Super Eagles, déjà qualifiés pour les huitièmes de finale de la compétition après leur deuxième succès en autant de rencontres, acquis quelques heures plus tôt contre le Soudan (3-1). Les hommes de Carlos Queiroz joueront eux leur qualification mercredi prochain à Yaoundé, face aux Soudanais.

Ils auront pressé dès l'entame, Salah trouvant le poteau gauche de Jonas Mendes alors qu'on jouait depuis moins de deux minutes. Et à la 18e minute, c'est Mostafa Mohamed qui a frappé sur le même poteau ! Les Bissaoguinéens pouvaient s'estimer heureux à la pause, et ils ont donc fini par craquer, alors que l'Egyptien Zizo a failli doubler la mise après l'ouverture du score, mais a trouvé Mendes sur sa route (75e). Moreto Cassama était lui tout proche d'égaliser dans le temps additionnel, en vain. L'Egypte a eu chaud...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.