L'Ecosse en plein renouveau

L'Ecosse en plein renouveau©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mardi 17 octobre 2023 à 16h04

L'équipe de France va retrouver une équipe d'Ecosse en pleine bourre, déjà qualifiée pour l'Euro et qui a longtemps été (avec les Bleus et le Portugal) une des trois seules équipes à avoir remporté tous ses matchs des éliminatoires.



L'Ecosse est qualifiée pour l'Euro depuis ce week-end, grâce à la victoire de l'Espagne en Norvège dimanche (0-1). Trois jours plus tôt, elle aurait tout à fait pu mener 1-0 en seconde période sur le terrain de la Roja, et ainsi viser son sixième succès en autant de matchs, si le superbe coup franc direct de Scott McTominay n'avait pas été refusé pour une faute extrêmement litigieuse sur le gardien. Au final, les Espagnols l'ont emporté 2-0, mais c'est bien la confirmation que les Ecossais sont l'équipe surprise de ces éliminatoires, décrochant à cette occasion leur deuxième qualification consécutive (après l'élimination au premier tour en 2021, dans le groupe de l'Angleterre, de la Croatie et de la République Tchèque) en attendant de retrouver peut-être la Coupe du Monde pour la première fois depuis 1998 (dans le groupe du Brésil, où elle avait été battue 2-1 au match d'ouverture, de la Norvège et du Maroc).

Le capitaine Robertson absent à Lille

McTominay, justement, est un des leaders de cette spectaculaire renaissance écossaise. Seulement âgé de 23 ans, il n'en est pas moins un joueur historique de Manchester United. Il a certes perdu sa place de titulaire chez les Red Devils, mais il est d'autant plus affamé en sélection nationale (44 sélections, sept buts). L'autre star, c'est bien sûr le capitaine Andrew Robertson, qui est lui un cadre de Jürgen Klopp à Liverpool mais sera absent mardi soir à Lille après s'être blessé à l'épaule en Espagne.

Si l'Ecosse est avant tout un gros collectif, les autres têtes qui dépassent se nomment John McGinn, le milieu de terrain capitaine d'Aston Villa (59 sélections) meilleur buteur en activité avec 17 réalisations. Angus Gunn, le gardien de Norwich (27 ans, sept sélections) ou les défenseurs Nathan Patterson et Scott McKenna sont aussi des hommes de base du sélectionneur Steve Clarke, ainsi que les attaquants Lyndon Dykes (28 ans, 33 sélections et neuf buts) ou Ryan Christie (28 ans, 42 sélections et cinq buts). Preuve de la métamorphose de l'Ecosse, le contingent de joueurs évoluant au pays est passé de onze à cinq, dont le milieu Callum McGregor et le défenseur Greg Taylor au Celtic Glasgow, et le défenseur John Souttar de l'autre club mythique de la ville, les Rangers.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.