Blanc au Qatar "sans trop réfléchir"

Blanc au Qatar "sans trop réfléchir"©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le mercredi 13 janvier 2021 à 10h12

Laurent Blanc, qui a compilé trois victoires et deux défaites avec son nouveau club d'Al Rayyan, est revenu sur les raisons de son départ surprise au Qatar.

 

Battu par l'Al Sadd Sports Club de Xavi le 23 décembre pour ses grands débuts sur le banc d'Al Rayyan (0-1), Laurent Blanc a depuis compilé trois succès en quatre matchs, remportant une deuxième victoire consécutive mardi face au Qatar SC (2-1), avec une ouverture du score signée de l'ancien Parisien Yannick Boli. De quoi replacer son nouveau club dans le Top 5 du classement du championnat qatari. Dans un entretien diffusé dans le Late Football Club de Canal+, celui qui n'avait plus entraîné depuis son départ du PSG en juin 2016 a expliqué les raisons de ce départ surprise au Qatar. 

"Un challenge intéressant" 

"J'ai eu la chance de faire une belle carrière de joueur, j'ai eu la chance d'entraîner des bons et des grands clubs. Après, faire une carrière d'entraîneur, sincèrement... J'ai choisi, après le Paris Saint-Germain, de prendre un petit peu de recul. Je voulais reprendre un challenge intéressant. Pour diverses raisons, que ce soit de ma faute ou pas, je ne l'ai pas fait. Cette opportunité au Qatar est arrivée, et je me suis dit : «Allez Laurent, avec ton staff tu as envie de travailler, de retrouver le terrain, une équipe et un vestiaire. On y va sans trop réfléchir.»", a-t-il d'abord expliqué. 

"Heureux d'être ici" 

Le champion du monde 1998, dont le nom avait notamment été évoqué ces dernières années à Valence, à l'Inter Milan, à Arsenal et surtout à Lyon, qui lui avait finalement préféré Rudi Garcia en octobre 2019, se dit "heureux" dans cette nouvelle vie. "On travaille beaucoup, parce qu'il y a beaucoup de travail à faire pour faire les meilleurs résultats possibles, poursuit-il. On essaie d'améliorer les choses, d'améliorer l'équipe et de la renforcer, parce que le mercato est ouvert tout le mois de janvier. Il y a donc beaucoup de choses à faire, mais on est heureux d'être ici."  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.