Le rêve inavoué de François Hollande

Le rêve inavoué de François Hollande©Panoramic
A lire aussi

6Medias, Non Stop Zapping, publié le mardi 15 août 2017 à 13h48

Quelques mois après sa passation de pouvoir, François Hollande s'est confié à Jacques Vendroux dans une interview diffusée ce lundi sur France Info. Et l'ancien chef de l'État s'est laissé aller à quelques confidences sur sa jeunesse.

François Hollande a ainsi confié que son rêve n'était pas de devenir président de la République, mais footballeur, et plus particulièrement attaquant.

L'ex-chef de l'État se rêvait en buteur de l'équipe de France, rien que ça. "On n'arrive pas toujours à l'ambition qui était celle de sa jeunesse. Il faut faire des compromis. Alors ne pouvant pas devenir avant-centre de l'équipe de France, j'ai choisi d'être président de la République. Je mesure bien l'écart entre ce rêve et la réalité, mais je plaisante parce que c'était un rêve d'enfant", raconte-t-il au journaliste sportif.

Réaliste sur ses chances d'y parvenir, François Hollande a rapidement délaissé son rêve d'enfance pour une nouvelle voie, diamétralement opposée. "À un moment, il faut savoir qu'on n'a pas forcément la technique qui correspond à son ambition. En revanche, servir son pays, il n'y a pas plus beau mandat", poursuit-il.



Sa passion pour le ballon rond, François Hollande confie la tenir de son grand-père : "Il m'a emmené dans des stades, m'a éduqué sur le plan sportif. Et je lui en suis reconnaissant parce que moi-même j'ai fait cela avec mes propres enfants en attendant d'avoir mes petits-enfants".

Il y a quelques semaines, François Hollande n'avait d'ailleurs pas hésité dans une vidéo à faire la promotion d'un tournoi de sixte, en Corrèze.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU