Jeux Olympiques : Porte-drapeau, bonheur assuré ?

Jeux Olympiques : Porte-drapeau, bonheur assuré ?©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 25 juillet 2016 à 22h13

Teddy Riner mènera la délégation française aux Jeux Olympiques de Rio. Le judoka de 27 ans a été désigné porte-drapeau pour la cérémonie d'ouverture.

Un rôle de leader qu'il endosse volontiers et qui ne devrait pas parasiter sa mission de décrocher une nouvelle médaille d'or après celle obtenue à Londres en 2012. Riner parviendra-t-il à mettre fin à la malédiction qui touche les porte-drapeau français depuis 12 ans ?

La poisse depuis 2004

Les trois derniers athlètes qui ont eu cet honneur sont repartis bredouilles de leur compétition. Désigné en 2004 à Athènes, le handballeur Jackson Richardson et l'équipe de France perdent en quarts de finale du tournoi olympique contre la Russie. Quatre ans plus tard à Pékin, Tony Estanguet, double médaillé d'or en canoë-kayak, se rate complètement et termine 9e alors qu'il était le grand favori de l'épreuve. En 2012 à Londres, l'épéiste Laura Flessel, choisie pour son palmarès plutôt que pour ses performances avant les JO, est éliminée dès le deuxième tour.

Pérec et Douillet, les exceptions

Teddy Riner espère suivre le glorieux chemin emprunté par Marie-Josée Pérec et David Douillet, deux porte-drapeau couverts d'or. A Atlanta en 1996, l'athlète tricolore, déjà championne olympique du 400 mètres à Barcelone, réussit le doublé sur 200 et 400 mètres. A Sydney en 2000, le judoka parvient à conserver son titre olympique dans la catégorie des lourds. Depuis 1984 et les JO de Los Angeles, Pérec et Douillet sont les deux seuls porte-drapeau à avoir décroché le titre suprême.

Pas d'or, mais une médaille

Une médaille suffit parfois au bonheur des porte-drapeau français. C'est le cas du judoka Angelo Parisi, qui obtient l'argent à Los Angeles en 1984, et de sabreur Jean-François Lamour, en bronze à Barcelone en 1992. Philippe Riboud, qui a mené les Tricolores en 1988 à Séoul, échoue en finale de l'épée alors qu'il était considéré comme le grand favori.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
8 commentaires - Jeux Olympiques : Porte-drapeau, bonheur assuré ?
  • une bonne reconnaissance pour ce champion hors pair

  • avatar
    KOIK  (privé) -

    porte-drapeau , ou , porte-monnaie ?
    ."...Teddy est un magnifique champion qui concentre toutes les valeurs de l'olympisme", a déclaré Denis Masseglia....
    Drôles de valeurs...Teddy Riner , l ' ami de Balkany , maire de Levallois...
    " Le salaire du judoka, nommé « M. Y » dans le rapport, atteignait 429 293 euros en 2013, soit plus du double de celui de 2010. Dans le document mis en ligne par France Bleu, il apparaît que Teddy Riner, licencié au club de Levallois depuis 2009, percevait en 2013 un salaire net de 24 000 euros par mois, bénéficie d’un appartement, d’une voiture, etc., et touche des primes de résultat qui peuvent s’élever à 30 000 euros, le tout étant payé directement par la ville.
    Comment justifier un tel traitement, se demande la chambre régionale des comptes...

    et oui mais c'est chez Balkany, et même pour un bon sportif l'argent n'a pas d'odeur. Il finira comme Douillet (même s'il a l'air un peu moins bête) en se faisant élire grâce à ses amis Sarkozy, Balkany and co.

    Jaloux. Je serais curieuse de connaitre vos valeurs. Quand on lit vos commentaires vous êtes au ras des pâquerettes. Vous auriez la médaille d'or de la calomnie et de la médisance si elle était attribuée aux J.O.

  • qui va ce soucier d'un porte drapeaux dans une semaine, un mois un an ? diversion assurer

    s'en fou !

  • franchement notre douillet en photo, ce n'est pas le plus honnête qui soit, député jamais présent à l'assemblé, de plus il avait monté une société de voyage qui à laissé plusieurs personnes sur le carreaux, et les pièces jaunes lui il n' pas remplis les boites, mais ces poches, un paria de la société qui vit aux crochets de celle-ci, un copain à tapie, platini, etc

  • Douillet ou les voleurs à l'honneur.
    Un signe des temps de nos tristes républiques.

    Un signe des temps de nos tristes républiques....Le régie de Vichy avait de la gueule en 39/45 avec Pétain ..mdr..!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]