Coupe de France (F) : Un 4eme trophée pour le PSG, tombeur de Fleury

A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365, publié le samedi 04 mai 2024 à 17h30

Le Paris-SG a remporté la Coupe de France en battant Fleury (1-0) en finale à Montpellier.

Dans une enceinte de La Mosson très loin d'être garnie samedi après-midi, Fleury a résisté, combattu, mais cela n'aura finalement pas suffi. Le premier titre du club francilien attendra encore. En finale de la Coupe de France, l'équipe de Fabrice Abriel n'a pas réédité son exploit des demi-finales. Venue à bout de l'Olympique Lyonnais à l'issue de la séance des tirs au but (0-0, 5-4 aux t.a.b.), la formation guidée par l'ancien milieu de terrain a disputé et perdu la première finale de Coupe de son histoire face au Paris-SG (0-1).

Qualifié lui pour sa 9eme finale, le PSG a décroché sa 4eme victoire. Sur le papier, la formation de Jocelyn Prêcheur possédait davantage d'expérience mais elle se méfiait d'une équipe capable de sortir l'OL et qui avait annoncé qu'elle ne jouerait pas à l'économie dans cette rencontre placée à quatre jours d'un match capital contre Montpellier. Avant de penser à sécuriser sa 4eme place en Championnat, synonyme de qualification pour les play-offs, Fleury a donc lutté dans un match longtemps ennuyeux avant de flancher.

La gardienne de Fleury rate sa sortie

Alors que l'on s'avançait vers les vingt dernières minutes, Fleury se présentait pourtant dans de meilleures dispositions face aux Parisiennes encore marquées par leur élimination en demi-finales de la Ligue des champions contre Lyon (2-3, 1-2). Depuis la 66eme minute, le PSG évoluait en effet à dix suite à l'expulsion de Thiniba Samoura, sanctionnée de deux cartons jaunes en l'espace de 4 petites minutes, pour une semelle sur Léa Le Garrec, d'abord (62eme), puis ensuite pour un tirage de maillot un peu idiot sur Rosemonde Kouassi sur le côté (66eme). Le PSG butait alors sur une formation bien organisée. Mais les Floriacumoises ont craqué.

Ballotées dans le jeu et évoluant en infériorité numérique, les Parisiennes ont finalement raflé la mise d'une courte marge sur un but que Fleury aurait pu éviter. On jouait alors la 73eme minute quand Lieke Martens, placée à l'angle droit de la surface de réparation, a développé un centre du pied droit vers Grace Geyoro qui s'est jetée la tête en avant sans parvenir à toucher le ballon. Mais la gardienne de Fleury, Manon Heil, a manqué sa sortie au poing sur le coup et le ballon est rentré dans le but avec l'aide du poteau gauche... Et voilà comment le Paris-SG, qui a raté le 2-0 par Chawinga à la 81eme, a décroché la timbale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.