Golf - PGA Championship : Nelly Korda, une affaire de famille

Golf - PGA Championship : Nelly Korda, une affaire de famille©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 28 juin 2021 à 14h08

Fille de l'ancien tennisman Petr Korda et sœur de Sebastian Korda, qui a lui aussi opté pour la petite balle jaune, Nelly Korda (22 ans) a choisi le golf et a remporté son premier Majeur ce week-end, s'emparant également de la place de numéro 1 mondiale.



Au mois de mai, Sebastian Korda (20 ans) remportait son tout premier tournoi sur le circuit ATP, en dominant Marco Cecchinato à Parme. Si le fils de l'ancien tennisman tchèque Petr Korda, vainqueur de l'Open d'Australie en 1998, et de l'ex-joueuse Regina Rajchrtova, qui a participé aux JO de 1988, a suivi la tradition familiale en optant pour la petite balle jaune, ses deux sœurs aînées, Jessica (28 ans) et Nelly (22 ans), également nées en Floride et de nationalité américaine, ont-elles choisi le golf. Et le trio pourrait se retrouver aux Jeux Olympiques de Tokyo, si Sebastian accompagne ses deux sœurs au Japon. En attendant, Nelly a frappé un grand coup ce week-end, en remportant son premier titre du Grand Chelem avec le PGA Championship, et en se hissant du même coup à la première place mondiale, là aussi une grande première.


"J'ai beaucoup travaillé. Et conquérir enfin trois victoires cette année, dont un tournoi majeur, je n'ai pas les mots, honnêtement, a ensuite savouré celle qui avait déjà remporté le Meijer Classic la semaine précédente. J'ai continué sur ma lancée. J'ai simplement très bien joué pendant ces deux semaines. Et c'est quelque chose pour lequel je travaille depuis que j'ai 14 ans. Je voulais gagner un Majeur depuis ma première participation à ce niveau." Une belle performance de celle qui, avec une carte totale de -19, a devancé sa compatriote Lizette Salas (-19), alors que la Française Céline Boutier (-7) se classe au septième rang. D'autant plus qu'elle avait manqué le cut à l'US Open il y a deux semaines. Et entourée d'une partie de sa famille, son frère étant actuellement à Wimbledon, elle n'a pu retenir ses larmes après avoir reçu son trophée. "Il ne faut jamais abandonner", a-t-elle ensuite conclu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.