Confinement : Les footings autorisés mais dans une certaine limite

Confinement : Les footings autorisés mais dans une certaine limite©Media365

Marie Mahé : publié le jeudi 29 octobre 2020 à 14h00

Ce vendredi, la France va se reconfiner. Comme au printemps dernier, la pratique du footing sera autorisée, mais dans une certaine limite.



Dès ce vendredi, la France va devoir de nouveau se confiner, jusqu'au 1er décembre prochain, au moins, afin de lutter contre la deuxième vague, en cette période de pandémie de coronavirus, qui n'en finit plus de sévir ainsi également à travers le monde, après l'annonce effectuée par Emmanuel Macron, le président de la République, ce mercredi soir, en direct à la télévision. Comme au printemps dernier, des exceptions permettront toutefois aux Français de pouvoir sortir de chez eux. Parmi celles-ci, on retrouve ainsi notamment la pratique du sport, qui sera donc autorisée, mais de manière individuelle, avec en poche l'attestation de déplacement dérogatoire. On pense forcément au footing, même si cette pratique sera forcément limitée, en raison du contexte sanitaire et des nouvelles restrictions prises tout récemment par le gouvernement.

Maracineanu : « On encourage l'activité physique »

Il sera toujours autorisé dans un rayon d'un kilomètre autour de son domicile. C'est en tout cas ce qu'a confirmé, ce jeudi, Roxana Maracineanu, la ministre déléguée aux Sports, auprès de RMC Sport : « On encourage l'activité physique et sportive de manière individuelle autour de chez soi. Il y aura un périmètre d'un kilomètre comme lors du premier confinement. On va activer cette plateforme ministérielle (Bougez chez vous) pour que les Français puissent trouver du contenu mis en place par les associations sportives ou les salles de sport qui vont fonctionner à distance pour que les Français puissent pratiquer à domicile dans les contraintes qui nous sont imposées. » Cette règle pourrait même ainsi également entrer en vigueur autour du lieu de travail, pour toute personne ne pouvant pas pratiquer le télétravail. Cette dernière possibilité serait toutefois encore à l'étude. A noter que si elle était rendue possible, alors ce serait une petite nouveauté, par rapport au premier confinement. Les précisions de tout ceci seront connues dans un décret, attendu pour la fin de cette semaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.