Giro 2024 : Le profil de la 15eme étape

A lire aussi

Guillaume Marion, Media365 : publié le dimanche 19 mai 2024 à 10h45

Découvrez les principales informations à connaître sur la 15eme étape du Tour d'Italie, avec au programme 222 kilomètres entre Manerba del Garda et Livigno (Mottolino).

L'heure a sonné, place à l'étape reine de cette 107eme édition du Giro. De l'autre côté des Alpes, si la 14eme étape du Tour d'Italie a permis à Filippo Ganna (Ineos Grenadiers) de s'illustrer samedi lors d'un contre-la-montre individuel en Lombardie, pas sûr que le local soit à la fête ce dimanche. Car, cette 15eme étape promet d'être particulièrement dure et intense entre Manerba del Garda et Livigno (Mottolino) pour les 152 coureurs encore en lice. Au menu du jour, ces derniers devront avaler pas moins de 222 kilomètres, 5 400 mètres de dénivelé positif et cinq cols répertoriés. A partir de 10h40, le peloton va s'élancer du bord du lac de Garde et aura ensuite rapidement droit à une petite mise en bouche, avec deux ascensions relativement simples (de 3eme et 2eme catégorie). Dans un premier temps, il faudra gravir le Lodrino (7,6 km à 4,4 % de moyenne) puis le Colle San Zeno (13,9 km à 6,6 %).

Pogacar encore une fois seul sur sa planète ?

C'est ensuite que les choses vont sérieusement se corser ce dimanche avec trois cols de 1ere catégorie à grimper. Après plus de 120 kilomètres, c'est le Passo del Mortirolo (12,6 km à 7,6 %) qui va se présenter aux coureurs. Viendra ensuite le Passo di Foscagno (14,6 km à 6,5 %) et enfin l'ascension finale vers Livigno (Mottolino) (4,7 km à 7,7 %). Autant dire qu'une belle bataille devrait avoir lieu ce dimanche entre les favoris notamment, sachant que les 13 derniers kilomètres se feront à plus de 2 000 mètres d'altitude. Alors qu'il compte déjà près de quatre minutes d'avance sur ses principaux poursuivants, Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) devrait une nouvelle fois animer cette fin d'étape. Selon qui arrive à le suivre, le Slovène pourrait même frapper un nouveau gros coup au classement général, qu'il survole déjà. Vu qu'il y aura de nombreux points à prendre avant une journée de repos bien méritée, les grimpeurs devraient également se montrer. Et si Valentin Paret-Peintre (Decathlon-AG2R La Mondiale) brillait à nouveau lors de ce Giro ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.