Paris-Nice (E2) : Bol et Matthews à l'honneur

Paris-Nice (E2) : Bol et Matthews à l'honneur©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 08 mars 2021 à 16h28

Le Néerlandais Cees Bol (DSM) a remporté au sprint la 2eme étape de Paris-Nice. Michael Matthews (BikeExchange), grâce aux bonifications, prend le maillot jaune avant le contre-la-montre individuel de mardi.




Cees Bol n'était pas forcément le sprinteur le plus attendu pour l'arrivée de cette deuxième étape de Paris-Nice, mais c'est bien lui qui s'est imposé à Amilly (Loiret). Le Néerlandais de 25 ans a décroché sa première victoire sur la « Course au Soleil » en se montrant beaucoup plus fort que ses adversaires sur ce sprint sinueux, où une chute à la flamme route a d'ailleurs désorganisé bon nombre de trains. Le coureur de DSM, tout en puissance, s'est imposé avec une belle avance sur l'ancien champion du monde Mads Pedersen et sur Michael Matthews, qui en profite pour endosser le maillot jaune. Cette chute de trois coureurs dans un virage a notamment empêché Arnaud Démare, Nacer Bouhanni, André Greipel ou encore Alexander Kristoff d'aller jouer la victoire, et Bol s'est montré le plus fort d'un groupe d'une douzaine de coureurs. Il s'agit de sa deuxième victoire en World Tour, après la 7eme étape du Tour de Californie 2019.

La bonne stratégie de Matthews

Michael Matthews, qui avait pris quatre secondes de bonifications lors d'un sprint intermédiaire un peu plus tôt, fait l'autre bonne opération de la journée en prenant la tête du classement général. L'Australien partira donc dernier du contre-la-montre de Gien mardi. Pour le reste, cette journée a été assez calme. Sander Armée (Qhubeka Assos) et Dries de Bondt (Alpecin-Fenix) sont partis en début d'étape et ont compté un peu plus de quatre minutes de d'avance, mais ont été rattrapés à 100 kilomètres de l'arrivée après une accélération de l'équipe Trek-Segafredo, qui a tenté un coup de bordures. Quelques coureurs ont été piégés, mais le peloton s'est regroupé un peu plus tard. Idem à 60 kilomètres de l'arrivée avec l'équipe Deceuninck-Quick Step, mais là aussi, tout le monde a pu revenir. Le peloton a ensuite grandement ralenti le rythme jusqu'à l'arrivée, même si cela n'a pas empêché des chutes, et notamment celle d'Alexis Vuillermoz (Total Direct Energie), touché à l'épaule et contraint à l'abandon. George Bennett (Jumbo-Visma)  et Gregor Muhlberger (Movistar) sont aussi allés au sol, mais ont réussi à revenir dans le peloton, en puisant dans leurs réserves. Dans quel état seront-ils lors du chrono de mardi ?

WORLD TOUR / PARIS-NICE
Classement de la 2eme étape (Oinville-sur-Montcient - Amilly, 188km) - Lundi 8 mars 2021
1- Cees Bol (PBS/DSM) en 4h27'59
2- Mads Pedersen (DAN/Trek-Segafredo) mt
3- Michael Matthews (AUS/BikeExchange) mt
4- Bryan Coquard (FRA/B&B Hotels p/b KTM) mt
5- Sam Bennett (IRL/Deceuninck-Quick Step) mt
6- John Degenkolb (ALL/Lotto Soudal) mt
7- Pascal Ackermann (ALL/Bora-Hansgrohe) mt
8- Phil Bauhaus (ALL/Bahrain Victorious) mt
9- Jasper Philipsen (BEL/Alpecin-Fenix) mt
10- Rudy Barbier (FRA/Israël Start-Up Nation) mt
...

Classement général après 2 étapes (sur 8)
1- Michael Matthews (AUS/BikeExchange) en 8h19'23
2- Mads Pedersen (DAN/Trek-Segafredo) à 4"
3- Sam Bennett (IRL/Deceuninck-Quick Step) à 4"
4- Cees Bol (PBS/DSM) à 4"
5- Arnaud Démare (FRA/Groupama-FDJ) à 8"
6- André Greipel (ALL/Israël Start-Up Nation) à 11"
7- Tiesj Benoot (BEL/DSM) à 12"
8- Florian Vermeersch (BEL/Lotto-Soudal) à 12"
9- Jasper Stuyven (BEL/Trek-Segafredo) à 13"
10- Ben Swift (GBR/Ineos Grenadiers) à 13"
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.