Strade Bianche : Van der Poel plus fort qu'Alaphilippe

Strade Bianche : Van der Poel plus fort qu'Alaphilippe©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le samedi 06 mars 2021 à 16h35

Grâce à une attaque dans le dernier kilomètre, Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) a remporté les Strade Bianche ce samedi à Sienne, devant Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) et Egan Bernal (Ineos Grenadiers), qui ont magnifiquement résisté avant de craquer dans le final.


Ils étaient trois favoris au départ, et c'est bien l'un d'entre eux qui s'est imposé. Mathieu van der Poel, le quadruple champion du monde de cyclo-cross, a remporté pour la première fois de sa carrière les Strade Bianche, cette course toscane si particulière avec ses 63 kilomètres de chemins de terre, répartis en onze secteurs, de 800 mètres à 11,9 kilomètres de long. Le Néerlandais de 26 ans a devancé l'autre favori, Julian Alaphilippe, alors que le troisième larron des pronostiqueurs, Wout Van Aert, n'a pu faire mieux que quatrième. Après l'Amstel Gold Race 2019 et le Tour des Flandres 2020, le petit-fils de R aymond Poulidor s'offre la troisième grande classique de sa carrière, au terme d'une journée où il était le plus fort et l'a montré durant le dernier tiers de course.

Un groupe de sept aux commandes

Le tournant de ces Strade Bianche 2021 a en effet eu lieu à 60 kilomètres de l'arrivée, dans le long secteur de Monte Sante Maria (11,5km). Un groupe d'une quinzaine de coureurs, avec certains membres de l'échappée matinale, mais aussi Greg Van Avermaet (AG2R-Citroën), Kasper Asgreen (Deceuninck-QuickStep) ou encore Gorka Izagirre (Astana) a pris la tête, en laissant derrière le trio de favoris. Mais les trois hommes ne se sont pas laissés piéger longtemps et sont revenus sur les fuyards avant de prendre les commandes à leur tour, en compagnie d'Egan Bernal (Ineos), Tom Pidcock (Ineos), Quinn Simmons (Trek-Segafredo), Michael Gogl (Qhubeka-Assos) et Tadej Pogacar (UAE Team Emirates). Simmons, victime d'une crevaison, a été le premier à lâcher et s'est retrouvé dans le groupe de chasse qui n'a jamais réussi à recoller. A 25 kilomètres de l'arrivée, van der Poel a accéléré sur l'antépénultième chemin de terre. Tout le monde a réussi le suivre sauf Van Aert et Gogl, mais les deux hommes sont finalement revenus quelques kilomètres plus tard, au prix d'un gros effort pour le Belge, alors que le Britannique s'est contenté de rester dans sa roue. Le Néerlandais a retenté sa chance dans l'avant-dernier chemin, et cette fois, seuls Alaphilippe et Bernal ont pu le suivre.

Van der Poel trop fort dans la dernière montée

Le trio est arrivé en tête dans les rues de Sienne et van der Poel a encore attaqué, dans une descente. En vain... Mais la dernière attaque, en côte après la flamme rouge, a été la bonne. Le Français et le Colombien n'ont rien pu faire et ont laissé le Néerlandais aller triompher en solitaire. Vainqueur en 2019, le champion du monde finit deuxième cette fois-il, alors que Bernal a démontré qu'il pouvait briller ailleurs que sur les Grands Tours. Le tenant du titre Wout Van Aert doit quant à lui se contenter de la quatrième place, même si son équipe Jumbo-Visma a travaillé une grande partie de la journée pour contrôler l'échappée matinale, composée de Philipp Walsleben (Alpecin-Fenix), Kévin Ledanois (Arkéa-Samsic) et Simon Bevilacqua (Vini Zabù), Simone Petilli (Intermarché-Wanty-Gobert) et Samuele Zoccarato (Bardiani-CSF) puis par Tosh Van der Sande (Lotto Soudal), Samuele Rivi (Eolo-Kometa) et Filippo Tagliani (Androni-Sidermec). Van der Poel, Alaphilippe, Bernal et Van Aert auront bientôt l'occasion de se revoir, puisqu'ils participeront tous les quatre à Tirreno-Adriatico, qui commence mercredi. Et on en salive à l'avance !



WORLD TOUR / STRADE BIANCHE
Classement final (184km) - Samedi 6 mars 2021
1- Mathieu van der Poel (PBS/Alpecin-Fenix) en 4h40'29
2- Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quixk Step) à 5"
3- Egan Bernal (COL/Ineos Grenadiers) à 20"
4- Wout Van Aert (BEL/Jumbo-Visma) à 51"
5- Tom Pidcock (GBR/Ineos Grenadiers) à 54"
6- Michael Gogl (AUT/Qhubeka-Assos) à 54"
7- Tadej Pogacar (SLO/UAE Emirates) à 54"
8- Simon Clarke (AUS/Qhebeka Assos) à 2'25
9- Jakob Fuglsang (DAN/Astana - Premier Tech) à 2'25
10- Pello Bilbao (ESP/Bahrain Victorious) à 2'39
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.