Ineos Grenadiers : Thomas n'a aucune certitude pour 2023

Ineos Grenadiers : Thomas n'a aucune certitude pour 2023©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 12 octobre 2022 à 23h20

Alors que la saison 2023 pourrait être la dernière de sa carrière, Geraint Thomas a récemment confié ne pas encore savoir quel sera son programme, notamment concernant les Grands Tours.



Geraint Thomas est encore dans le flou. Vainqueur du Tour de France en 2018, le Gallois va vivre en 2023 la dernière année d'un contrat prolongé de deux saisons fin 2021 et pourrait donc s'acheminer vers une fin de carrière à bientôt 37 ans. Troisième de la Grande Boucle cette année, complétant le podium aux côtés de Jonas Vingegaard et Tadej Pogacar, le coureur de l'équipe Ineos Grenadiers s'est longuement confié au site spécialisé Cyclingnews et n'a pas manqué d'évoquer ce que pourrait être son programme pour 2023. « Nous devons nous asseoir et travailler sur ce que je veux faire, ça pourrait être ma dernière année aussi, a rappelé le natif de Cardiff. Je veux en tirer le meilleur parti. » Assurant que « faire quelque chose de différent » la saison prochaine ne serait pas pour lui déplaire, celui qui est surnommé « G » au sein de la formation britannique n'a pas encore d'idée précise concernant les Grands Tours. « Je ne sais même pas si je vais faire le Tour pour être honnête, peut-être le Giro, a-t-il confié. Tout est dans l'air, vraiment. »

Thomas : « Je sens que je n'ai plus rien à prouver »

Néanmoins, l'idée de faire le déplacement à Bilbao en vue du Grand Départ du Tour de France, prévu le 1er juillet prochain, le titille. « Quand j'ai gagné le Tour, c'était bien de revenir l'année suivante pour montrer que ce n'était pas un coup de chance, s'est remémoré Geraint Thomas. Et c'était bien de revenir cette année aussi, alors que les gens pensaient que j'étais fini. » Toutefois, cette idée de prouver à nouveau sa valeur s'éloigne de l'esprit du Gallois. « Maintenant, je sens que je n'ai plus rien à prouver », a-t-il affirmé. Mais, avant de penser à un ou deux Grands Tours, le coureur de l'équipe Ineos Grenadiers assure vouloir « commencer un peu plus tôt que cette année ». « Je veux être devant et au cœur de l'action, pas nécessairement viser la victoire, mais être toujours là et en profiter davantage, a assuré le Gallois. Je veux commencer avec le Tour Down Under. Ce serait un super endroit pour débuter la saison. » Une année 2023 qui pourrait bien être le chant du cygne pour un coureur qui aura marqué son époque.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.